ONO’U 2016 : Okuda, le street art géométrique

La troisième édition du festival de graffiti Ono’u, organisé par Sarah Roopinia, s’est déroulé la semaine dernière à Tahiti et continue cette semaine à Raiatea.

La ville de Papeete est embellie de fresques supplémentaires réalisées par des artistes d’horizons différents : australiens, américains, portugais, espagnols, italiens, brésiliens. Le festival se veut comme un répertoire complet des différents styles de graffiti au monde.

Nous sommes allées à la découverte du parcours de quelques-uns des artistes présents en Polynésie voici le fruit de nos recherches :

Okuda, soit Oscar San Miguel Erice, est un artiste madrilène né en 1980 à Santander. Multi-facettes, il manie à la fois le street art, le land art sur des toiles ou même des design spécifiques pour des montres ou autre collaborations avec des marques.

Son travail cherche à montrer la signification de la vie et ses contradictions. L’artiste souhaite nous faire réfléchir sur les conflits entre le modernisme et les racines humaines, ainsi que sur la guerre et la violence.

Ses oeuvres géométriques illuminent les rues un peu partout dans le monde mais également les entreprises puisque certaines grosses compagnies comme Nike, Playstation ou l’agence Young & Rubicam ont fait appel à lui pour réaliser des peintures murales dans leur locaux.

Convoité par les plus grandes marques internationales, Okuda parcourt le monde, décorant métros, trains, buildings, murs et galeries.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !