L’arbre du voyageur

Jardin – L’arbre du voyageur

Un éventail de plusieurs mètres de hauteur, des inflorescences blanc crème, Ravenala madagascariensis également connu sous le nom de l’arbre du voyageur, est sans conteste un sujet ornemental à part. Exotique à souhait cette plante hors du commun saura conquérir les jardiniers les plus blasés.

Botanique

Nom latin : Ravenala madagascariensis
Famille : Musacées
Origine : Madagascar
Période de floraison : toute l’année
Couleur des fleurs : blanc
Type de plante : arbre tropical
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : persistant
Hauteur : de 10 à 30 m adulte
Toxicité : les jeunes feuilles sont comestibles

Planter et cultiver

Rusticité : 15°C minimum
Exposition : soleil
Type de sol : mélange de terreau et de terre ordinaire
Acidité du sol : neutre
Humidité du sol : normal
Utilisation : véranda, serre
Méthode de multiplication : semis
Taille : pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs : résistant aux maladies

Un arbre qui n’en est pas un

Ravenala madagascariensis est une plante endémique de l’île de Madagascar. Contrairement à son appellation « d’arbre du voyageur », il ne s’agit pas d’un arbre au sens botanique du terme mais une plante herbacée érigée sur un stipe de plus de 10 mètres de hauteur qui la fait ressembler à un palmier. Ses larges feuilles pouvant atteindre plus de 3 mètres de longueur sont disposées en un éventail très caractéristique repérable de très loin. La floraison blanc crème rappelle celle de son cousin proche, l’oiseau de Paradis, qui fait partie de la même famille (Streliziacées) et dont la pollinisation dans son pays d’origine est assurée de façon originale par les lémuriens et les chauves-souris.

L’arbre du voyageur devrait son nom à sa capacité à stocker de l’eau à la base de ses feuilles et au secours qu’il apporta aux voyageurs assoiffés.

Des conditions de cultures particulières

Plante tropicale, l’arbre du voyageur pousse très vite si le climat. L’arbre du voyageur se plaît en sol frais mais très bien drainé, il tolère les terrains sablonneux et caillouteux. Il a besoin de beaucoup de lumière et du plein soleil pour se développer de manière harmonieuse.

En pot, installez-le dans un substrat composé de 2/3 de terreau pour 1/3 de sable de rivière. N’oubliez pas de bien drainer le fond du pot avec une épaisse couche de graviers, pour éviter la stagnation de l’eau au niveau des racines. En véranda, ménagez-lui un emplacement en pleine lumière mais évitez le soleil brûlant de la mi-journée qui pourrait tâcher ses feuilles. Arrosez les plantes en pot copieusement durant la période de croissance sans pour autant laisser de l’eau dans les coupelles, ceci afin d’éviter une éventuelle pourriture des racines.

Usages traditionnels de l’arbre du voyageur

Les cases traditionnelles de Madagascar sont construites avec les diverses parties de l’arbre. Le tronc coupé en latte fera office de plancher, les feuilles seront utilisées pour la toiture et les pétioles fendus serviront de panneaux muraux.

Le cœur du Ravanela encore jeune est comestible, il est cuisiné en accompagnement de riz. Les graines seront quant à elles utilisées pour produire de l’huile.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !