Comment réaliser une mosaïque en carrelage ?

111

Vous souhaitez apporter une touche personnelle à votre salle de bain ou à votre cuisine ?

Recouvrez toutes les crédences, dosserets et autres murs qui ne demandent qu’à être joliment décorés par une mosaïque en carrelage pré-assemblés ou réalisés soi-même en cassant des carreaux de différentes couleur. Voici comment faire….

Poser soi-même une mosaïque en carrelage ne nécessite pas beaucoup de matériel et de compétences. Si vous n’êtes pas confiants, faites un test sur une petite surface telle qu’un miroir en bois ou un plateau avec des plaques de mosaïque sur filet. Lorsque vous vous sentirez prêt vous pourrez essayer avec des mosaïques en carrelage que vous aurez découpées à la pince.

Le Matériel

  • Plaques de mosaïque sur filet
  • Colle
  • Coulis de ciment
  • Baguette de finition en métal (optionnel selon le projet)
  • Éponge
  • Spatule crantée
  • Spatule en caoutchouc
  • Bac
  • Ciseaux

Les Étapes

Découper les filets de mosaïque

Découpez avec des ciseaux vos filets de mosaïque aux dimensions de votre surface.Tel un puzzle, utilisez les retailles pour remplir les endroits plus petits.

Étendre la colle

Utilisez votre spatule crantée pour étendre la colle sur le mur. Avec le côté lisse, étendez-la sur toute la surface à carreler.

Avec le côté cranté de la spatule, râclez  la colle pour créer des stries.

Préparer le coulis de ciment

Préparez votre coulis de ciment, en mélangeant la poudre et l’eau, selon les instructions du fabricant. Vous devez obtenir une pâte légèrement liquide mais pas trop, un peu comme un mélange de gâteau dans une casserole. Le test est de passer une spatule dans le mélange. S’il se referme sur le sillon, la consistance est bonne.

Étalez le coulis sur la mosaïque en utilisant la taloche en caoutchouc. Le coulis doit bien pénétrer dans les joints. Éliminez régulièrement le surplus. Laissez sècher environ 10 minutes jusqu’à ce que le coulis durcisse un peu. Les joints ne doivent surtout pas sécher  !

Éponger la surface

Épongez  la surface avec une éponge légèrement humide. Attention, trop d’eau liquéfiera les joints et créera des sillons et des petites bulles. Donc, à ce stade-ci, n’essayez pas de nettoyer parfaitement les mosaïques. Il s’agit juste de nettoyer le gros du ciment accumulé. Laissez sécher encore.

Nettoyer une à une les facettes

Lorsque les joints sont assez solides et durs (mais pas tout à fait secs !) nettoyez une à une chaque tesselle avec un chiffon sec pour supprimer les dernières traces de ciment. C’est l’étape la plus longue qui demande de la patience. Ce n’est pas le moment d’aller répondre au téléphone ! Si les traces de ciment sèchent complètement sur la mosaïque, cela peut devenir difficile à enlever.

4 erreurs majeures à éviter :

  •  Avoir un coulis trop liquide qui creusera les joints, ne séchera pas bien et fera des bulles  (si vous suivez bien les recommandations sur la boite, ce ne sera pas le cas)
  • Nettoyer avec une éponge trop mouillée. L’eau creuse et endommage les joints.
  • Trop attendre avant de nettoyer les tesselles. Le ciment aura séché et vous mettrez des heures à nettoyer chaque carreau.
  • Étendre du coulis sur une trop grande surface. Si vous posez de la mosaïque sur une très grande surface, par exemple une douche ou un mur au complet,  il est primordial d’y aller étapes par étapes avec le coulis. Sinon, lorsque vous serez en train de nettoyer un coin, l’autre sera déjà sec. Cela peut devenir un vrai cauchemar à nettoyer sur une grande surface !

Les conseils en plus :

  • Pour un premier projet, choisir de la mosaïque à surface très lisse comme de la pâte de verre (émaux de verre).
  • Essayer autant que possible de faire d’un coup toute  la quantité de coulis de ciment nécessaire pour réaliser votre projet. Cela évite d’étaler des quantités qui n’auront pas la même consistance. Si le ciment a des consistances différentes, il ne sèche pas à la même vitesse…ce qui est un problème au moment de nettoyer.
  • Choisir la bonne couleur pour le coulis de ciment. Il existe des dizaines de couleurs.
  • Garder un peu de coulis jusqu’à la fin. Ne pas nettoyer le bac trop vite. Il y aura peut-être un petit trou à combler. Si le coulis a un peu séché, il suffit de rajouter de l’eau dans le bac.
  • Si la surface à carreler risque de beaucoup se salir, comme un comptoir de cuisine, penser à prendre un coulis à l’époxy.  Il résiste entièrement aux tâches et à la moisissure. Mais attention: comme il contient un durcisseur, il est beaucoup plus difficile à poser car il sèche très rapidement.

Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !