Les animaux sont-ils capables de se suicider ?

téléchargement

Il y a quelques semaines, plusieurs dizaines de baleines-pilote se sont échouées sur les côtes de Nouvelle-Zélande.  Alors que les volontaires tentent de sauver de baleines, les causes de cet échouage massif restent un mystère. Toutefois, cet événement fait resurgir autour du monde la question du suicide chez les animaux. Les animaux seraient-ils capable de s’auto exterminer ?

Baleines-echouees-en-Nouvelle-Zelande-risques-d-explosion-des-carcasses

1. Le cas des baleines-pilote en Nouvelle Zélande

Certains scientifiques parlent d’un suicide collectif à cause d’une gêne possiblement humaine. Les baleines s’échoueraient alors en masse car ce sont des animaux sociaux unis par de forts liens. Cependant d’après les spécialistes il ne s’agirait pas de cela mais plutôt d’un problème d’écholocation due à la structure de la baie qui empêcherait les baleines de percevoir le fait que la baie est de moins en moins profonde. Elles s’en rendraient compte trop tard, et seraient alors piégées par la marée et condamnées à s’échouer.

keikoorcafreewillydec98

2. Le cas des animaux dans les parcs aquatiques

Dans les parcs aquatiques, il a été prouvé que les animaux sont exposés à un stress, et confinés dans un espace souvent trop petit pour eux.  Ainsi on a relevé plusieurs supposées « tentatives de suicide ». Par exemple l’orque Morgan dans le Parc Loro en espagne était volontairement sorti de l’eau lors d’une représentation en 2016 pendant une durée de neuf minutes. Puis elle s’était frappée la tête contre les parois de son enclos. Cependant il est dur de définir si il s’agissait d’une tentative de suicide, d’une tentative de s’échapper, ou de l’expression du mal être de l’animal.

chien-noir-qui-boude-1560x1020

3. Autres cas

La question est donc de savoir si un animal est capable d’avoir conscience de son existence au point d’être capable de définir un « plan » menant à sa mort. Les exemples en ce sens se multiplient mais les scientifiques restent prudent.

Il a été reporté de nombreux cas de chiens ayant plongé dans l’eau volontairement, y enfonçant la tête, n’essayant pas de la remonter, et ce jusqu’à la mort ou de chiens se laissant dépérir après la mort de leur maître. Mais pour les experts il est dur de savoir si les chiens avaient vraiment le désir de causer leur mort à travers cet acte ou s’il s’agit d’une expression de leur tristesse.

Et les exemples se multiplient, comme en 2009 quand avait été reportée la mort inexplicable de 28 vaches après qu’elles aient sauté d’une falaise alors qu’il faisait clair et que les vaches sont très prudentes de nature.

4. Conclusion

La question est de savoir si ces cas sont des suicides au même titre que chez les humains ? Pour les scientifiques, ce n’est pas sûr, ils ont par exemple trouvé chez le rat un parasite le poussant à se suicider en se dirigeant vers les chats, son prédateur… Le débat est donc toujours d’actualité car il est dur de déterminer l’étendue des capacités cognitives des animaux, et leur possible capacité à « se suicider comme un être humain ». L’avenir nous en apprendra sûrement plus mais une chose est sûre les animaux sont très intelligents…


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !