Le premier parc de surf d’Amérique du Nord a ouvert ses portes

C’est en plein cœur du Texas, à Austin, important centre des hautes technologies – d’ailleurs surnommé Silicon Hills – que le premier surf park artificiel d’Amérique du Nord va ouvrir ses portes vendredi 7 octobre, après quelques mois de retard… et quelques déconvenues. La construction de cette immense structure appelée « NLand Surf Park » a été freinée par l’administration de la ville d’Austin qui affirmait que le parc ne remplissait pas les mesures de sécurité et de santé appliquées aux piscines publiques. Un accord a depuis été trouvé. Les représentants du surf park ont d’ailleurs déclaré : « NLand a été construit avec un système de traitement de l’eau qui utilise la bio-filtration. L’eau est traitée avec de l’ozone et du chlore et les tests ont montré que la qualité de l’eau était conforme aux standards demandés par l’Organisation Mondiale de la Santé et par l’Agence américaine de protection de l’environnement. La lagune est 100 % autonome, utilisant un système qui capture de l’eau de la propriété ».

Un premier surf park qui offrira près de 30 secondes de ride pour débutants ou confirmés. Le prix d’une heure de surf ? De 60 à 90 dollars en fonction de la « vague » que vous choisissez (vague de haute performance, vague pour débutants…).

Ces surf parks artificiels ont plus que jamais la cote. La légende du surf Kelly Slater dévoilait en décembre dernier, via sa Kelly Slater Wave Company, sa vague artificielle développée avec de nombreux ingénieurs et scientifiques. L’Américain veut d’ailleurs implanter sa vague dans un gigantesque projet de piscine à vagues dans le port de San Diego, en Californie. Coût total estimé à 1,4 milliard de dollars. Si le projet est validé, ce surf park ne devrait pas ouvrir ses portes avant 2020.

D’autres projets fleurissent aussi en Australie. Comme à Perth, où les architectes de MJA Studio proposent de transformer un stade de football vétuste en piscine à vagues. Ou cet immense surf park baptisé « Urbnsurf » qui prendra place près de l’aéroport de Melbourne. Objectif : développer et rendre attractive cette zone. Les travaux devraient commencer fin 2016 pour un coût estimé à 18,5 millions de dollars. Ce sera le premier surf park d’Australie jamais construit.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !