Allan Rayman – Enivrant blues & trap

Vous avez du le remarquer à notre Playlist, nous venons de découvrir Allan Rayman et nous ADORONS ! A tel point qu’à la rédaction de Moving Tahiti, nous l’écoutons en boucle. On aime particulièrement EX, mais on se laisse aussi bercer par BEVERLY. A notre grande surprise Allan chante avec Jessie Reyes, il l’entraine dans un duo un peu sombre. Le blues et le trap n’ont jamais occupé un espace temporel si proche, et nous sommes heureuses que ce combo soit au menu.

Nous avons cherché à en savoir un plus sur charmeur à la voix éraillé et voici ce que nous découvert :

Chanteur compositeur originaire de Lost Springs, Allan mélange la soul à l’Indie pop, en y incluant des bribes de blues et des ponctuations électro.

Allan Rayman aka Allan crée des harmonies qui gravitent en des pulsations troubles, toujours parsemés d’émotions et d’un groove de velours qui enlace les coeurs de battements puissants. N’oubliant jamais une délicatesse irriguant chaque notes comme sur sa dernière Lucy The Tease, ses notes claquent.

De sa voix éraillé, il réveille les tempos, les voilant d’un grain lancinant, sous une rythmique espiègle, soutenue de crépitations enivrantes.

A coup de mélancolie diluée dans des accords déchirés de guitares tamisées, aguichés de son chant comme sur Graceland, son rythme glisse, entrecoupé de clashs organiques aux accents synthétiques, Alors de son groove singulier, réchauffé de son chant fauve, lui renverse les coeurs avec une poésie feutrée de douce rage qui swingue.avec Tennessee ou 27.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !