Bien dormir : Un tuto en 6 étapes

large (4)

Le matin c’est dur, à 11 heures c’est le coup de pompe, après déjeuner c’est la digestion, et en soirée ça pique les yeux. Voici quelques astuces pour remettre de l’ordre dans votre sommeil.

6 trucs à faire avant de se coucher

1. Installer des lumières tamisées chez soi pour envoyer au cerveau le signal que la journée se termine et que l’heure du sommeil est venue.

2. Aérer copieusement sa chambre. La température idéale : 18 degrés.

3. Après le dîner, enfiler ses pantoufles et guetter les signes de fatigue. Au premier bâillement, vous avez une fenêtre de tir de quinze minutes. Après, il faudra attendre le cycle de sommeil suivant, quatre-vingt-dix minutes plus tard.

4. Laisser son portable, ÉTEINT, dans la pièce d’à côté.

5. Se coucher à heure fixe. C’est au cours des trois premières heures de sommeil que nous produisons la totalité de notre sommeil lent profond (le plus réparateur).

6. Si vraiment vous n’arrivez pas à vous séparer de votre smartphone, lancez l’appli Relax Melodies. Elle propose une bibliothèque hallucinante de berceuses en tout genre : vagues lentes, chuchotements, horloge grand-père, ventilateur…

Ways-to-lose-weight-while-you-sleep1

5 trucs à ne surtout pas faire

1. Boire du café ou tout excitant à partir de 17 heures pour ceux du matin.

2. Se défoncer à la salle de sport après 18 heures. Le soir, votre mission est de faire descendre la température de votre corps, pas de suer à grosses gouttes sur un tapis de course. Car plus la température descend, plus vous produirez du sommeil profond. Si vraiment vous avez besoin de bouger, il y a une tolérance pour la natation.

3. S’enfiler une choucroute garnie. On dîne léger, sans viande, sans sauce, sans charcuterie. On mange aussi le plus tôt possible pour éviter de se coucher en pleine digestion.

4. Regarder son fil d’actu ou lire sur tablette avant de se coucher. Une étude a montré que les personnes qui lisent vingt minutes sur tablette avant de s’endormir retardent leur endormissement de vingt à trente minutes par rapport à ceux qui ont lu sur papier.

5. Prendre des somnifères. JAMAIS. La grande majorité des personnes ayant des difficultés à s’endormir y ont recours, mais c’est une très mauvaise idée. Ils provoquent une anesthésie générale et non du sommeil profond, et les effets secondaires sont catastrophiques (détérioration des capacités de mémoire notamment). Préférer des produits naturels comme l’escholtzia ou la valériane, sans effets secondaires.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !