Les huiles essentielles qui pourraient changer votre vie

essential oils and medical flowers herbs

Il existe un grand nombre d’huiles essentielles aux vertus thérapeutiques  efficaces et certaines méritent d’être mieux connues. En voici quelques unes qui pourraient bien changer votre vie.

1- La camomille romaine : antistress

Cette huile très douce agit sur le système nerveux et peut être utilisée en cas de stress, de choc émotionnel ou de crise d’angoisse. Elle favorise également le sommeil et dissipe les douleurs nerveuses. En cas d’anxiété, on dépose 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine sur son plexus solaire, la face interne des poignets, la voûte plantaire et le long de la colonne vertébrale. On peut également déposer une goutte sous sa langue ou inhaler à même le flacon pendant 2 ou 3 secondes.

Contre-indications : on l’évite durant les 3 premiers mois de sa grossesse.

2- La lavande aspic : cicatrisante

Elle est plus foncée que l’huile essentielle de lavande vraie et n’est pas utilisée pour apaiser les mêmes maux. Ainsi, la lavande aspic est exceptionnellement cicatrisante et s’attaque aux brûlures, aux coups de soleil, aux piqûres de serpents, de guêpes et de méduses. Véritable alliée des vacances d’été, elle extermine aussi les poux et lutte efficacement contre les mycoses. Si on la recherche pour ses vertus cicatrisantes, il faudra alors appliquer 3 à 6 gouttes d’huile essentielle pure sur l’endroit de l’épiderme concerné. Un geste à répéter 3 à 4 fois par jour.

Contre-indications : on l’évite si l’on est enceinte ou qu’on allaite. Elle est également déconseillée chez l’enfant en-dessous de 6 ans et les personnes asthmatiques ou épileptiques.

3- La menthe poivrée : antidouleur

Voilà une huile essentielle qu’il faudrait toujours garder près de soi. Car la menthe poivrée permet de dissiper de nombreuses douleurs. Elle est la meilleure ennemie des migraines et autres maux de tête, lutte contre les troubles digestifs, les remontées acides, le mal des transports et les vomissements. Antispasmodique et antalgique, cette huile à l’odeur prenante fait également disparaître les démangeaisons cutanées. En cas de mal de tête, on dépose 1 goutte d’huile essentielle sur les tempes et les sinus frontaux (le plus loin possible des yeux). En cas de troubles digestifs, on place 1 à 2 gouttes d’huile dans une cuillère à café de miel ou sur un sucre. A avaler après le repas si le besoin se fait sentir.

Contre-indications : on l’évite si l’on est enceinte ou qu’on allaite. Elle est également déconseillée chez l’enfant en-dessous de 6 ans et les personnes asthmatiques ou épileptiques.

4- Citron : mal des transports

Le citron est l’un des fruits les plus utilisés en médecine naturelle. En aromathérapie, il est apprécié pour ses vertus antinauséeuse et hépatique. Voilà pourquoi l’huile essentielle de citron est souvent utilisée pour lutter contre le mal des transports ou pour assainir l’air. On note également que cette huile fruitée et acidulée s’attaque aux jambes lourdes et au surpoids mais uniquement lorsque les symptômes sont d’origine hépatique. En cas de mal des transports ou de nausée, on dépose 1 goutte d’huile essentielle de citron dans une cuillère à café de miel, un morceau de sucre ou un comprimé neutre. On avale tout ça avant le départ mais il est possible de renouveler la prise au cours du trajet (pas plus de six fois par jour). Et si on ne dispose pas d’huile essentielle ? Alors on se rabat sur l’écorce de citron.

Contre-indications : l’huile de citron est extrêmement puissante et ne doit donc jamais être appliquée à même la peau dans sa forme pure. Elle est interdite chez la femme enceinte ou allaitante, chez l’enfant de moins de 3 ans et chez les personnes asthmatiques.

5- Hélichryse : santé de la peau

Cette plante jaune qu’on appelle aussi l’immortelle est présente sur tout le pourtour méditerranéen, notamment la Corse. L’huile essentielle d’hélichryse est un puissant anti-hématome et est donc principalement utilisée pour la santé de la peau. Elle permet ainsi de faire disparaître plus vite les ecchymoses liés à la chirurgie, mais s’attaque aussi aux crevasses ou à la couperose. On dit aussi qu’elle est efficace pour faire disparaître un sentiment de colère. Si on cherche à faire disparaître un bleu ou une bosse, on appliquera 2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’immortelle pure sur l’endroit de la peau concerné. On pourra également renouveler l’application 2 à 3 fois toutes les dix minutes. Si on cherche plutôt à lutter contre des troubles cutanés, alors on déposera 2 à 3 gouttes d’huile sur la zone concernée avant de masser. En cas de surface très étendue, on dilue l’huile d’hélichryse dans de l’huile végétale d’arnica (une vingtaine de gouttes).

Contre-indications : Elle est interdite chez la femme enceinte ou allaitante, chez l’enfant de moins de 6 ans et chez les personnes asthmatiques. On évite également de l’utiliser en cas de règles abondantes et de traitement anticoagulant.

6- Pamplemousse : anti cheveux gras

Pour purifier des cheveux gras, on peut changer son alimentation, dire stop aux brushings ou encore arrêter d’utiliser des produits capillaires trop agressifs. Mais on peut également miser sur l’huile essentielle de pamplemousse. Et pour cause, cette huile est célèbre pour son pouvoir assainissant. Elle régule le sébum et aide les cheveux gras à retrouver légèreté et vitalité. Pour l’utiliser, rien de plus simple, il suffit d’ajouter une goutte d’huile essentielle de pamplemousse dans la noisette de son shampoing avant chaque utilisation.

Contre-indications : ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants de moins de 7 ans, les épileptiques ou chez les personnes souffrant de troubles convulsifs.

7- Criste marine : anti cellulite

Celle qu’on appelle aussi fenouil marin pousse en bord de mer, sur les falaises et les rochers. Son principal usage ? Lutter contre la cellulite, l’adiposité et la rétention d’eau. Bonne pour le corps, la criste marine est aussi une alliée pour le visage puisqu’en diluant 1 goutte d’huile essentielle dans une crème de soin et en l’appliquant ensuite sur la peau, on combat le relâchement et le vieillissement cutané. Concernant la cellulite, on mélange 2 à 4 gouttes d’huile de criste marine dans une huile végétale. On applique ensuite le mélange sur les zones à traiter puis on masse de façon circulaire.

Contre-indications : cette huile doit s’utiliser sur de courtes périodes. Elle est interdite chez la femme enceinte ou allaitant et les enfants de moins de 6 ans.

 


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !