Les 10 gaffes à éviter pour survivre au réveillon de Noël

les-10-gaffes-a-eviter-pour-survivre-au-reveillon-de-noe%cc%88l
Pour passer un joyeux Noël en famille, il y a quelques règles auxquelles il vaudrait mieux ne pas trop déroger sous peine de plomber l’ambiance.

La recette d’une soirée de réveillon réussie, entourée de tous vos proches ? Elle est relativement simple. Il suffit de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler, d’y aller mollo sur la nourriture et l’alcool, de ne pas débarquer les mains vides… De bien se comporter en somme. Après tout, Noël n’a lieu qu’une fois par an, autant que tout le monde mette un peu du sien pour rendre ce moment familial le plus agréable possible.

On vous livre donc la liste des 10 gaffes à éviter le soir du 24 décembre sous peine de ruiner l’ambiance.

1. Révéler aux enfants que le Père Noël n’existe pas

C’est un peu le b.a.-ba si vous ne voulez pas pourrir le Noël de tout le monde, y compris le vôtre. Car vous n’êtes pas immunisée contre les cris et les pleurs de ces chérubins déçus.

2. Casser les jouets… en essayant de les monter

Sympa de votre part de vouloir aider le petit Charles à construire son camion, mais gare à ne pas trop forcer, si les pièces ne s’emboîtent pas correctement. Vous pourriez vous retrouver avec son joujou éparpillé sur le sol et un enfant inconsolable à portée d’oreille.

3. Trop manger et piquer du nez à 22 heures

En principe, ce ne sont pas les bonnes choses qui manquent sur la table du réveillon. Du coup, on est tentée de picorer un peu (beaucoup ?) de tout, au point qu’on subit un coup de barre post-digestion au moment où arrive le plateau de fromage. Va falloir tout de même s’armer de courage parce que Mamie, elle, est bien vaillante, et bien décidée à nous re-re-raconter l’époque où elle faisait de la résistance.

4. Boire sans modération et dire des bêtises

L’alcool a un aspect désinhibant qui peut provoquer des situations gênantes, surtout dans le cadre d’un repas de famille. On évitera donc les aveux sur le fait que vous ayez toujours eu un léger crush pour votre beauf, ni même sur la qualité des plats qui vous sont servis. Tenez-vous à carreau, sinon vous en ré-entendrez parler de vos frasques, chaque année, pendant dix ans.

5. Parler de politique, d’argent ou de sexe

Non Noël n’a pas été créé pour connaître le salaire de votre belle-soeur, le parti politique de votre grand-père (vous le connaissez déjà de toute manière) et les dernières aventures sexuelles de votre tante. Parlez de la neige, des vacances, de la cuisson du chapon… Bref, on évite les terrains minés.

6. Faire l’impasse sur les cadeaux

C’est vrai qu’acheter un cadeau, c’est prendre le risque de faire un doublon ou qu’il ne plaise pas à son destinataire. Mais zapper totalement cette case, ce n’est pas malin-malin. Pas top pour l’ambiance non plus.

7. Offrir un cadeau qui nous est destiné

Vous rêviez du dernier i-Pad, d’un nouvel épilateur électrique ou d’un kit à cupcakes ? Autant vous déposer votre propre paquet au pied du sapin plutôt que d’y apposer le nom de votre homme, pour qui la joie sera de courte durée… Espérons pour lui qu’il vous ait offert une PS4 !

8. Laver son linge sale

On a 364 jours par an pour s’embrouiller avec notre mec ou menacer de le quitter, gardons Noël comme un jour « saint ». Ce soir-là, on rit, on s’aime ou on reprend des forces pour la dispute du lendemain.

9. Évoquer les sujets « bébé » et « mariage »

Votre sœur a la trentaine bien entamée et aucun prétendant à ses côtés ? Pas la peine de la questionner à ce sujet. Si elle a envie de se confier, elle le fera.

10. Compter sur les convives pour le dîner

C’est vous qui recevez ? Il n’y a pas de mal à compter un peu sur les autres pour le ravitaillement. Untel s’occupe du vin, un autre de la bûche… Mais n’attendez quand même pas d’eux qu’ils vous rapporte la dinde (déjà farcie).


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !