Le régime alimentaire pour soulager les migraines

Migraine-des-conseils-pour-reduire-les-crises_exact794x540

Seules les personnes qui souffrent de migraine peuvent comprendre la douleur ressentie. En plus des martèlements atroces et insupportables des migraines, ceux qui souffrent de migraines sont aussi pris de nausée.  L’envie de vomir et la sensibilité à la lumière et au bruit accompagnent bien souvent ces migraines. Les migraines empêchent toute activité. Et comme si ce n’était pas déjà assez, une nouvelle étude a découvert que les migraines, et en particulier les migraines avec aura, peuvent altérer de manière permanente la structure de notre cerveau.

Si vous ne savez pas ce que sont les migraines avec aura, sachez qu’elles concernent 20% des migraineux, chez qui la crise migraineuse est précédé d’un signal aussi appelé aura. Il s’agit le plus souvent d’un symptôme visuel dans le cas de la migraine ophtalmique (l’apparition d’un trou dans le champ visuel qui prend de l’ampleur, des formes brillantes, des éclairs, etc.). Cela peut aussi être des fourmillements, des picotements, des troubles du langage, voire des hallucinations gustatives, olfactives ou auditives. Ce signal ou aura peut durer quelques minutes, 15 à 20 en moyenne, ou parfois plus avant de disparaître, jusqu’à ce que le mal de tête survienne. Une fois que l’aura a disparu, la migraine se caractérise par au moins deux de ces quatre signes :

  • elle ne touche qu’un côté de la tête
  • elle est pulsatile
  • elle est amplifiée par le bruit, la lumière ou l’effort physique
  • elle est tellement gênante qu’elle empêche de continuer à vivre normalement au quotidien

Les chercheurs de l’Université de Copenhague au Danemark ont découvert que ceux qui souffrent de migraine avec aura ont 68% de risques en plus d’avoir des lésions au cerveau par rapport à ceux qui ne souffrent pas de ce type de migraine. Ce chiffre inquiétant nous encourage à trouver des solutions pour soulager les migraines.

Se reposer uniquement sur les médicaments contre la migraine n’est pas la seule solution..

En général, prendre des médicaments ou des antalgiques est la première chose que nous faisons pour apaiser une migraine. Pourtant, la plupart des médicaments contre la migraine disponibles sur le marché peuvent entrainer des effets secondaires. Alors on peut se poser la question de savoir s’il n’existe pas un moyen plus efficace de soulager les migraines sans prendre de médicaments.

Les solutions complètement naturelles qui permettent de prévenir la plupart des migraines commencent avec votre régime alimentaire. Apprendre comment soulager et prévenir les migraines grâce à votre alimentation signifie faire particulièrement attention à tout ce que vous consommez et faire de petits ajustements dans votre mode de vie.

landscape-1445711045-g-migraine-521981947

1. Se méfier des aliments contenant des hormones

Veillez à bien choisir vos viandes – en particulier le boeuf et les produits laitiers qui peuvent contenir des hormones. Essayez de choisir plutôt des morceaux de viande bio, fraîchement découpés et évitez les phosphoprotéines. Les exemples les plus classiques sont la caséine du lait qu’on trouve dans la viande de bœuf, de veau, dans les laits de chèvre, de brebis et qui entre également dans la composition de nombreux autres produits, comme le chocolat au lait ou blanc, les biscuits, les pâtisseries, les yaourts, les sauces toutes prêtes ou encore les charcuteries industrielles. La caséine contient en effet presque 80% de toutes les protéines du lait et est un facteur déclencheur majeur des migraines. C’est pour cette raison que les docteurs cherchent à éliminer toute source de caséine dans l’alimentation de leurs patients migraineux. La caséine est généralement listée comme « protéine de lait » ou « caséinate de calcium » sur de nombreuses étiquettes de produits alimentaires.

2. Eviter les aliments riches en glucides simples ou en sucre transformé

Un pic de glycémie dans votre sang après que vous ayez mangé est reconnu comme étant l’une des plus surprenantes causes de migraines. Manger de grandes quantités de glucides simples comme le sucre blanc ou les pâtes peut causer des migraines. Lorsque vous mangez des glucides simples, votre taux de sucre dans le sang augmente et votre corps produit un pic d’insuline pour absorber le sucre. Cela fait chuter drastiquement votre taux de sucre dans le sang. Et ces variations de taux de sucre dans le sang peuvent conduire à des maux de tête.

3. RESTER HYDRATÉ mais éviter les boissons énergisantes

Tout le monde sait que la déshydratation peut donner des maux de tête et amplifie considérablement les migraines chez ceux qui ont en fréquemment. Les médecins recommandent donc de boire beaucoup de liquide – et en particulier de l’eau – et de limiter sa consommation d’alcool. Il faut aussi éviter de boire de grandes quantités de café, de thé, de soda et toutes les boissons qui contiennent beaucoup de sucre et de caféine.

4. Consommer les boissons et les aliments froids lentement

Nous l’avons tous déjà vécu : cette douleur au milieu du front ou derrière les yeux et le nez qui dure moins de cinq minutes après avoir rapidement consommé un aliment ou une boisson froide. Ce qui est encore plus surprenant, c’est que certains chercheurs pensent que cela peut déclencher une migraine. Donc essayez de manger ou de boire vos aliments et vos boissons plus lentement, et consommez-les moins froids si possible.

Les chercheurs sont formels : ceux qui souffrent de migraine ont plus de chances que ceux qui n’ont jamais de migraines de voir leur cerveau atteint. Heureusement, en opérant quelques changements simples dans votre alimentation et en ayant des habitudes alimentaires plus réfléchies, vous pouvez considérablement réduire le nombre de migraines que vous avez et minimiser les changements qu’elles pourraient provoquer sur votre cerveau.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !