Sex tape : Attention aux dangers

sex-tape-arrives-on-blu-ray-dvd-digital-hd-on-october-21

Le fantasme de nombreux hommes : la fameuse sex tape qui permet de pimenter la vie sexuelle des couples en passant un moment de complicité coquine inoubliable. Mais attention car elle n’est pas sans danger. Alors avant de se laisser tenter au risque de le regretter par la suite, on fait le point.

Depuis quelques temps, vos nuits deviennent monotones. Il est loin le temps ou vous faisiez l’amour partout, tout le temps, vous laissant aller au gré de nos fantasmes. Tenues coquines, lieux insolites, nouvelles positions… vous avez déjà tout essayé dans l’espoir de raviver la flamme. En vain. La libido de notre homme est définitivement en berne. Et la nôtre est aussi sur la pente descendante soit dit en passant.

Alors vous vous dites « pourquoi pas une sex tape ! » vous vous dites que cela ne craint rien puisque ça fait des années que vous êtes avec votre amoureux et que, même si vous vous séparez, il ne vous trahirait jamais en diffusant une telle vidéo. C’est là que vous vous trompez et que vous avez plutôt intérêt à vous méfier car personne n’est jamais à l’abri de mauvaises surprises.

Résultats de recherche d'images pour « sex-tape cameron diaz GIF »

 

Faire une sex tape : envisager le pire

Aujourd’hui, vous avez totalement confiance en lui. Votre couple est solide comme un roc et rien ni personne ne pourrait venir briser cet équilibre. OK ! C’est ce que se disent tous les couples, jusqu’au jour où… L’idée n’est pas ici de remettre en cause notre bonheur mais de réaliser qu’on ne sait jamais ce qu’il peut se passer, même après dix ans de vie commune.

Imaginons que vous trompez votre homme et que, suivant ce que lui dicte son cœur brisé, il décide de diffuser votre sex tape sur le net. Humiliation, trahison, désespoir… Mais vous ne pourrez vous en prendre à personne et surtout pas à lui puisque vous étiez ensemble.

Autre possibilité, un peu moins triste puisque l’on traverse l’épreuve à deux mais tout aussi déstabilisante, c’est le risque que la vidéo soit transmise à tous vos contacts via le Cloud, système de stockage sur les appareils Apple.

C’est précisément ce qui arrive dans le film Sex Tape avec Cameron Diaz et Jason Segel. A cause de leur manque de maitrise de cet outil de stockage, leur vidéo est diffusée à tous leurs proches ainsi qu’à des personnes importantes. Un jeune garçon les fait chanter et met la vidéo en ligne sur Youporn…

Autre éventualité, qui a du arriver à un bon nombre de personne : votre ordinateur tombe en panne, vous le déposer au service après-vente du magasin ou vous l’avez acheté sans avoir eu la possibilité de transférer vos photos et vidéos personnelles sur un disque dur externe. Malheureusement, un des techniciens remet votre ordinateur en marche certes mais ne se gêne pas pour y jeter un petit coup d’oeil histoire de briser la monotonie de ses journées. Il trouve votre sex-tape très amusante et décide d’en faire profiter tous ses amis, les amis de ses amis…

Si malgré ça, vous avez tout de même envie de vous lancer dans l’aventure, il faut prendre un certain nombre de précautions.

Résultats de recherche d'images pour « sex-tape cameron diaz GIF »

Faire une sex-tape : des précautions à prendre

Si vous ne voulez pas vous retrouver les fesses à l’air sur Internet, mieux vaut prendre quelques précautions ! Parce qu’on ne sait jamais ce qu’il peut se passer, il faut être pleinement consciente des conséquences que cela pourrait entraîner.

Ensuite, pour éviter le pire, on impose nos conditions à Chéri « ok pour faire une vidéo mais c’est moi qui la conserve » ou « ok mais sur mon appareil et je la supprimerai aussitôt après ». Comme ça, on est sûre qu’il ne risque pas d’en faire un mauvais usage a posteriori.

Si faire une sex-tape est l’un de vos fantasmes les plus fous, pourquoi s’ en empêcher ? A partir du moment où l’on prend soin de supprimer toute trace de cette initiative déjantée, il n’y a pas de souci. A vos caméras…


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !