Le Vietnam, une destination à prévoir une fois dans sa vie.

Le Vietnam, c’est le pays du riz parfumé, des jolies filles aux mains gantées, des nems, de l’Oncle Ho, de la poésie… D’accord, dis comme ça, ce n’est pas très sexy. Alors voici quelques raisons supplémentaires qui valent vraiment le détour.

Carte-Vietnam

De nombreux sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco

Le Vietnam est célèbre pour la guerre qui y a eu lieu. Il en conserve quelques mémoires à visiter dans le Musée de la guerre et dans les tunnels de Cu Chi à Saigon. Partout durant le voyage, les marques des anciennes règles étrangères françaises et chinoises sont présentes.

Enregistrés au patrimoine de l’Unesco, la Baie d’Along, la citadelle de la dynastie Hô à Hué, le sanctuaire de My Son sont des sites bien connus par le grand public. Mais attention, il ne faut pas en rester là : Hanoï et ses rues traditionnelles, le Delta du Mekong et ses méandres couleur terre sont aussi des endroits profondément atypiques à voir absolument.

Hanoï est gorgée d’histoire et de monuments historique, il est indispensable d’y passer quelques jours. La ville a également beaucoup évoluée puisque l’on y trouve de nombreux gratte-ciels (dont une centaine de plus de 100 mètres de haut). La ville est divisée par quartier avec, en son centre, le lac de HoanKiem et le temple Ngoc Son. Il s’agit du fameux lac de l’épée et il dit qu’une tortue géante y vit… Aux alentours, l’on trouve de nombreux marchés et des ruelles pleines de vie et de marchandises diverses. Mais Hanoi, c’est également des pagodes, une belle cathédrale, des temples et des spectacles de marionnettes.

Un accueil humain et chaleureux

De Hanoï à Phu Quoc, les Vietnamiens aiment se montrer aimables avec les visiteurs. Si les seniors aiment parler le meilleur français qu’il soit, vous aurez la surprise de constater que les étudiants et les jeunes travailleurs tentent également de rentrer en contact, dans un anglais à propos, très compréhensible.

Un voyage peu couteux

Certes, cette destination n’est pas la moins chère qui soit mais à bien s’y pencher, elle reste celle qui offre l’un des meilleurs rapports qualité-prix en Asie du sud-est. Que ce soit côté hébergement, transports ou alimentation, bonne qualité et accessibilités vont souvent de pair.

Pour se nourrir, les marchés sont bien fournis en produits frais. Aller au restaurant est souvent peu couteux. Quant aux vendeurs des rues, ils permettent de se réjouir d’un plat principal ou d’un plat sucré pour moins d’1 euro.

Parce que l’on y trouve des ambiances extrêmement variées

Ce qui est appréciable c’est la variété des paysages et des ambiances que l’on y trouve ! Il faut dire que 1650 kilomètres séparent le nord et le sud du Vietnam. Les différences de latitude et le relief extrêmement varié engendre un climat considérablement différent selon les régions. Lorsqu’il fait beau dans le sud, il pleut souvent dans le nord, et vice-versa.

Si le Vietnam reste une destination fortement privilégiée par les audacieux voyageurs, c’est en partie grâce à son climat si typique, et ce même s’il existe des différences importantes de climat entre le sud et le nord qui sont éloignés de plus de 2000 kilomètres.

Entre les grandes villes comme Hanoï ou la  très dynamique Ho Chi Minh, les plages de Nha Trang, l’ambiance si particulière de Delta du Mékong, les petites villes d’altitude comme Dalat ou encore la Baie d’Halong ou le parc de Phong Nha-Ke Bang, il y en a pour tous les goûts !

Vous l’aurez compris, au Vietnam, il est impossible de s’ennuyer… Ce pays est doté d’une telle diversité de paysages qu’il comblera la majorité des voyageurs qui aiment découvrir de nouveaux horizons.

Vivre autrement…pour quelques semaines

Une destination idéale pour lâcher prise avec le quotidien :

  • Une escapade féerique dans la Baie d’Along

La première bonne raison d’aller au Viet Nam est de découvrir la célèbre Baie d’Along classée au patrimoine de l’Unesco. En vous rendant sur place, vous comprendrez vite  pourquoi ! En effet, ces rochers au milieu de la mer sont très impressionnants et les couleurs de ces paysages devraient vous ravir : entre le bleu turquoise de l’eau et la végétation luxuriante sur les rochers et îles de la baie. Le mieux est d’opter pour une visite de deux ou trois jours sur le site à bord d’une jonque pour pouvoir parcourir les différents lieux à voir dans la baie. Vous aurez la possibilité de dormir sur ces bateaux mais aussi sur l’île de Cat Ba ou encore à Haiphong le port de la Baie d’Along. De nombreuses choses sont à voir dans ce lieu exceptionnel comme des grottes accessibles en bateau, des marchés aux poissons sur l’eau, des marchés typiques à Cat Ba. Il est également possible pour les fans de randonnées d’effectuer des treks sur l’île de Cat Ba ou encore du canoë kayak. Ne manquez pas non plus de déguster des poissons et fruits de mer locaux et n’hésitez pas à demander aux cuistots de votre bateau de les cuisiner pour vous.

  • Visite de Ho Chi Minh Ville

Ho Chi Minh Ville ou souvent appelée Saigon par les anciens est une ville très importante. Les premiers jours dans cette ville sont souvent mémorables entre la circulation, le bruit permanent jour et nuit et le nombre d’habitants. Le marché central est incontournable avec ces étals de poissons et de volailles à même le sol. Vous en prendrez plein les yeux comme on dit mais aussi plein de nez car les odeurs sont fortes. Il y a de nombreuses choses à voir dans Saigon, nous n’allons pas faire une liste exhaustive des visites à faire mais ne manquez pas le quartier chinois Cholon, la cathédrale Notre-Dame, la poste centrale conçue par Gustave Eiffel (une poste à l’ancienne avec des pots de colle pour les timbres) et la pagode Giac Lam le plus ancien temple bouddhique de la ville.

  • Balade sur le delta du Mékong et dans les tunnels de Cu Chi

Aux alentours de Ho Chi Minh Ville, de nombreuses excursions dans le delta du Mékong sont proposées par les différentes agences de voyage et hôtels de la ville. Un peu touristique certes, il faut l’admettre mais intéressant tout de même. En effet, le fleuve du Mékong impressionne par sa végétation et l’on comprend aisément que les Américains aient eu quelques difficultés pour trouver les Viet Côngs durant la guerre du Viêt Nam. Vous pourrez également visiter des usines à bonbons nichées dans le delta, rencontrer quelques spécimens de serpents et pythons exposés spécialement pour les visiteurs et écouter des chants traditionnels. Vous l’aurez compris un véritable circuit touristique a été mis en place.

D’autres excursions sont également à faire si vous avez le temps comme la visite des tunnels de Cu Chi (situés à 40km de Saigon), une escapade culturelle et historique qui vous montrera le réseau souterrain utilisé pendant la guerre du Vietnam (à éviter si vous êtes claustrophobe) ou encore le temple Cao Daï avec ses cérémonies religieuses particulières.

  • Une pause dans la campagne de Dalat

Située dans les hauts plateaux du centre sud, la ville de Dalat est très appréciée par les Vietnamiens, elle était appelée autrefois « le Petit Paris » en raison de l’attrait des Français de l’Indochine pour cette ville. Les activités y sont assez variées : balade dans la campagne, chutes d’eau, descentes en canoë kayak, randonnées en vélo ou encore une partie de golf. De plus, quelques sites méritent le détour comme la maison d’été du roi pendant l’époque coloniale ou encore un hôtel très atypique : la pension Hang Nga que nous avions eu l’occasion de tester pour notre plus grand bonheur. Cet hôtel surnommé Crazy House est en effet très étrange, il a été conçue par une artiste Madame Hang Nga et on se croirait dans le pays imaginaire.

DSC05935

Parce que sa gastronomie étonnante fait aimer le Vietnam

La réputation du Vietnam en matière de gastronomie n’est plus à faire… C’est un pays où l’on mange très très bien et sainement ! Comme pour ses paysages, les saveurs du Vietnam sont extrêmement variées et l’on ne compte plus le nombre de spécialités régionales que l’on rencontre au fil d’un séjour au Vietnam…

La plus connue des spécialités est sans nul doute la soupe « Pho ». Une soupe de pâte de riz délicieuse composée de bouillon de bœuf et d’épices.

Mais il y a bien d’autres spécialités comme le sorbet d’avocat ou la tisane d’artichauts à Dalat ou le « Cao Lau » : nouilles épaisses accompagnées de légumes frais, de tranches de porc, de croûtons et de crêpe de riz et les « Roses blanches » : petits gâteaux de crevettes et de viandes à base de pâte blanche  à Hoi An.

Frais et parfumés, les aliments aux textures variées du Viêtnam valent le détour. Cosmopolite, Hô Chi Minh-Ville est la capitale gastronomique du pays. On y offre tant de la nourriture de rue servie dans des kiosques extérieurs que de la haute cuisine. L’expérience gastronomique commence du côté «humide» du marché Ben Thành, qui bourdonne d’activité, où l’on peut déguster la meilleure nourriture de rue du Viêtnam, et se poursuit du côté «sec», où l’on peut s’approvisionner en crevettes et calmars séchés, en thés floraux exotiques, en café local et en fruits et légumes frais de toutes les formes, les grosseurs et les odeurs.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !