Connaissez-vous l’origine du poisson d’avril ?

Connaissez-vous l’origine du poisson d’avril ?

Aujourd’hui, nous sommes le 1er avril. Comme il est de coutume chaque année, vous pouvez coller dans le dos de vos proches ou de vos amis, un poisson. Et vous pouvez également leur faire des farces et des canulars.

Mais pourquoi le 1er avril et pas un autre jour ? La tradition veut qu’on scotche un poisson dans le dos des autres sans se faire attraper, mais pas seulement. C’est aussi l’occasion de faire des canulars, des farces que l’on ne ferait jamais un autre jour de l’année.

Réelle tradition, le poisson d’avril est de plus en plus efficace aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux qui participent activement à la propagation de l’info.

Mais au fait, elle vient d’où cette tradition du 1er avril ?

Cette coutume trouverait son origine en 1564 en France, lorsque le roi de l’époque, Charles IX décide que l’année débutera désormais le 1er janvier et non le 1er avril comme c’était alors le cas. La tradition voulait que l’on s’offre quelques cadeaux et autres étrennes lors du passage à la nouvelle année. Cela reste encore d’actualité aujourd’hui d’ailleurs. Le 1er avril est donc, en réaction à la décision du roi, une réponse de ses sujets conservateurs, qui décidèrent en ce premier jour d’avril de se remettre de faux cadeaux et se jouer les uns les autres des tours.

Le choix du poisson date également de cette période. Le mois d’avril marquant la fin du carême, période pendant laquelle on ne pouvait pas manger de viande, le poisson revenait souvent parmi les cadeaux. Ainsi, lorsque la coutume des farces le 1er avril fut instaurée, l’offrande de faux poissons s’est développée.

Partie de France, cette tradition s’est implantée dans de nombreux pays. Ainsi, aux Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne, au Canada, au Japon et dans bien d’autres contrées, les farces sont autorisées le 1er avril.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !