La photo d’un ours polaire alerte le monde sur la fonte des glaces

Kerstin Langenberger – La photo d’un ours polaire alerte le monde sur la fonte des glaces

La photographe allemande Kerstin Langenberger, qui tient le site « Arctic Dreams », a publié fin août sur son compte Facebook cette photo prise dans l’archipel norvégien de Svalbard, à la limite entre l’océan Arctique et l’océan Atlantique. On y voit un ours polaire squelettique, dont la silhouette a déjà été partagée 50 000 fois sur le réseau social.

« Pour les touristes et les photographes de la faune sauvage, Svalbard est un endroit privilégie pour croiser des ours polaires », explique la photographe. « Et d’ordinaire, oui, on les croise : magnifiques, photogéniques, en train de jouer ou de chasser… A première vue, ils restent la population d’ours polaires la plus accessible et la plus protégée du monde ».

« Oui, j’ai vu des ours en bonne santé. Mais j’ai aussi vu des ours morts ou affamés. Des ours polaires qui marchent le long de la côte, à la recherche de nourriture, qui essayent de chasser des rennes ou mangent des œufs d’oiseau, de la mousse et des algues. […] Bien des fois les ours étaient horriblement maigres, et c’était toujours des femelles. Un squelette ambulant, blessée à la patte avant, probablement dans la tentative désespérée de chasser un morse. »

La photographe explique avoir observé la fonte des glaces de ses propres yeux. « Les étés deviennent agréables (et chauds) comme jamais. Je vois les glaciers se disloquer, reculer de dizaines voire de centaines de mètres chaque année. Je vois des pans entiers de glace disparaître à une vitesse record », alerte-t-elle.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !