Reconstruction du Népal : Un appel de fond avant la mousson

BANNER-DONATE

Le Premier ministre népalais, Sushil Koirala, a lancé un appel, hier, visant à collecter deux milliards de dollars pour un fonds de reconstruction du pays dévasté par deux violents séismes ayant fait plus de 8500 morts. «Notre but est de récolter deux milliards de dollars.

Le gouvernement  appelle les donateurs et le secteur privé à apporter leur contribution», a déclaré le Premier ministre. «La réhabilitation et la reconstruction sont très importantes pour nous et nous espérons que nos amis viendront avec grand cœur à notre secours», a-t-il ajouté. Un séisme de magnitude 7,8 a frappé le Népal le 25 avril, suivi d’un autre de magnitude 7,3 le 12 mai, qui ont ravagé les infrastructures de ce pays pauvre et détruit des milliers d’habitations.

Une aide internationale en deçà des besoins.

Depuis la catastrophe qui a secoué le pays le 25 avril dernier, plus d’une vingtaine de pays se sont engagés dans les opérations de secours et d’assistance, dépêchant des sauveteurs et de l’aide humanitaire dans ce pays pauvre où d’innombrables infrastructures et habitations ont été ravagées par les secousses.

Problème, l’ONU n’a reçu, à ce jour, que 22 millions de dollars, alors que l’organisation avait initialement envoyé un appel pour quelque 415 millions de dollars. De son côté, la Croix-Rouge a déclaré, samedi, qu’elle travaillait « encore en mode d’urgence absolue » au Népal, ayant dû, après le second séisme, revoir à la hausse son appel aux dons, de 35 millions à 93 millions de dollars.

Plusieurs autres agences humanitaires alertent également sur la situation des Népalais. Une situation qui risque d’ailleurs d’empirer à l’approche de moussons dont les pluies torrentielles devraient provoquer des glissements de terrain et isoler davantage les villages.

Il faut savoir qu’avant le séisme, des problèmes de logistique existaient déjà au Népal. Ces difficultés se sont encore renforcées avec les glissements de terrain engendrés par la catastrophe, rendant extrêmement difficile l’accès à certaines zones. Or, il faut absolument venir en aide aux personnes qui s’y trouvent avant la période de la mousson qui arrive. Cette saison des pluies coupe chaque année plusieurs villages de toute communication. Mais certains d’entre eux ont été détruits à 90 ou 95%. Il s’agit donc de leur apporter une aide de façon urgente afin de leur permettre de se protéger pendant cette période.

Si vous avez la possibilité d’apporter un peu d’aide voici différents moyens d’y parvenir soit par l’association locale Echanges himalayens ou par l’association de Mathieu Ricard Karuna-Shechen.

Tous les dons reçus jusqu’au 30 mai 2015  seront intégralement destinés à venir en aide aux victimes.

ECHANGES HIMALAYENS
D.Monconduit BP1279
PAPEETE 98713 Tahiti
Chèques à l’ordre de Echanges Himalayens


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !