Un pianiste joue au milieu de la banquise pour sauver l’Arctique

L’ONG Greenpeace a organisé un concert de piano historique sur l’archipel norvégien de Svalbard. Objectif : sensibiliser à la protection de l’Arctique, durement touchée par le réchauffement climatique.

Il y a deux semaines, le bateau « Arctic Sunrise » partait des Pays-Bas avec une cargaison un peu spéciale. À son bord, un piano et son propriétaire, le compositeur et pianiste italien Ludovico Einaudi.

C’est sur l’archipel norvégien de Svalbard, aux portes de l’Arctique, que le cargo historique de l’ONG environnementale Greenpeace a jeté l’ancre. Au milieu du glacier de Wahlenbergbreen, Ludovico Einaudi a posé son piano sur une barge, et joué.

Un pianiste joue au milieu de la banquise pour sauver l'Arctique 02

À mesure que retentissent les notes de l’œuvre « Élégie pour l’Arctique », spécialement composée pour l’occasion, les falaises glacées qui entourent l’artiste s’effondrent, comme une dirigées par un chef d’orchestre invisible.

Alors que la Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique (OSPAR) se réunit cette semaine en Espagne, Greenpeace a voulu frapper un grand coup avec cette prestation historique et faire de la protection de l’Arctique une priorité.

De façon générale, l’Arctique connaît un réchauffement climatique deux fois plus élevé qu’ailleurs dans le monde.

Source : Mashable


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !