Burning Man 2018 : Sasha Shtanuk imagine des vagues

L’architecte russe Sasha Shtanuk crée une couverture de 10.000 m2 provenant de la NASA pour couvrir le Burning Man de cette année.

Composée de 3.350 couvertures spatiales de la NASA et de 40 km de ruban renforcé, la toile de polyester ultra-légère changera constamment sa forme en vagues,  montagnes ou nuages.

Afin de récolter assez d’argent pour les matériaux, le transport, le loyer, etc., et faire en sorte que l’installation soit réalisable, l’architecte a lancé une campagne avec un objectif de 17.500 dollars. Pour soutenir le projet, vous pouvez acheter un morceau de couverture poussiéreux pour 15 à 10 000 $, selon sa taille.

Sasha Shtanuk souhaite apporter un espace de rassemblement sûr et convivial dans le désert chaud.

Depuis que nous sommes enfants et tout au long de notre vie, nous partageons notre couverture avec nos amoureux, nos amis et notre famille « , explique l’architecte. « sous une couverture, il n’y a pas d’étrangers.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !