Des sculptures grandeur nature faites de chaînes de vélo expriment de puissantes émotions humaines

L’artiste coréen Young-Deok Seo utilise les matériaux improbables comme des chaînes de vélo pour réaliser des sculptures qui représentent des corps humain. Pendant des années, nous avons été émerveillés par ses œuvres figuratives, certaines grandeur nature et d’autres plus grandes que nature, dont les détails complexes sont réaliser avec des chaînes. Cependant, Seo manie ces matériaux comme de la ficelle pour créer des oeuvres à la fois délicates et fortes.

Les espaces vides sont l’un des points forts des sculptures de chaîne de Seo. La nature même de la chaîne, avec ses maillons métalliques à mobilité limitée, fait que chaque figure sera quelque peu incomplète avec de petits trous qui laissent passer la lumière. C’est évident avec les masques creux et imposants de Seo, mais c’est encore plus évident avec ses pièces qui obscurcissent des parties du visage ou des parties entières du corps. L’idée est de remettre en cause l’industrialisation du travail, devenue synonyme du monde moderne. Les sculptures des corps souvent inachevées comme amputés et blessés traduisent la souffrance, l’angoisse et la perte d’identité de la jeune génération. Les visages monumentaux posés sur le sol, portraits dénués d’expression catalysent un sentiment d’horreur inconnu.

« Nous sommes imbriqués et fonctionnons comme les pièces d’une machine géante », écrit Seo sur son site web. « Tout comme ses matériaux, nous tenons bon jour après jour. Et nous n’avons pas le droit d’être un protagoniste de notre propre vie. Les chaînes que j’utilise dans mon travail sont des entraves. Les entraves sont liées aux relations compliquées et forcées du monde actuel et à sa soif de matériaux. » Bien que Seo considère l’industrialisation comme un moyen d’apaiser nos esprits et de « supprimer nos sentiments », il espère que son travail pourra consoler ceux qui en ont besoin.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !