Ces sculptures en verre imitent à la perfection des sacs remplis d’eau

L’artiste Dylan Martinez combine plusieurs techniques de soufflage du verre et de sculpture pour former des sacs en plastique hyperréalistes à partir de verre fondu. A travers ces œuvres, Martinez crée des décors qui voilent l’interprétation du spectateur de la réalité et de l’illusion. Sa curiosité pour ce sujet est stimulée par le fait qu’il est né daltonien rouge-vert. Cela a permis à Martinez de présenter une manière alternative de voir les choses, et encourage sa fascination pour l’obscurcissement de la perception de ses œuvres en verre soufflé.

« Le mouvement des bulles qui montent et des formes convainquent l’œil que les sculptures sont telles qu’elles paraissent », dit Martinez. « Ce qui est fascinant, c’est que nos désirs l’emportent souvent sur notre perception de la réalité et que vous croyez que ce que vous pensez est visible comme la vérité.

Pour commencer, Martinez sculpte le verre solide, c’est à dire l’eau qui apparaît à l’intérieur de chaque sac. Ensuite, il ajoute une bulle soufflée au sommet qui est ensuite lissée avant qu’il ne commence à sculpter à la main chaque pli et ride. Une fois terminée, la sculpture est placée dans un four de recuit à 950° F et refroidie pendant 120 heures.

Martinez a récemment ouvert un studio de verre à White Salmon, Washington, près de chez lui à Hood River, Oregon. Il a une exposition solo éponyme à venir à la Echt Gallery de Chicago qui ouvre ses portes le 13 juillet. Vous pouvez voir plus de sculptures en verre de l’artiste sur son site web et Instagram.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !