Une maison de surfeurs à Hossegor dans les Landes

Cette maison familiale définit un mode de vie. Les clients, un jeune couple vivant à Paris, ont d’abord contacté JAVA, pour construire une maison de vacances. Java est une agence d’architecture installée à Paris et composée de trois associés, Florian Levy, Alma Bali et Laurent Sanz.

Lors de la conception du projet le premier enfant de cette petite famille est né, et cette naissance a été entraîné un changement de vie. La maison de week-end  a du se transformer en maison de famille en harmonie avec leur nouveau style de vie, principalement axé sur le surf et la vie en plein air. En accord avec ces nouveaux objectifs, la maison devait être construite avec un budget réduit et dans un délai d’un an. Les principales exigences étaient alors le budget et le temps.

A partir de là, JAVA a conçu un projet réduisant au maximum le temps de construction et la superficie au sol de la maison. Située sur un terrain forestier vallonné, la construction et plus tard la maison devait avoir un impact minimum sur l’environnement. C’est pourquoi il a été décidé de construire la maison en modules préfabriqués et sur le sommet de la colline, où aucun des grands arbres n’a dû être abattu.

La verrière peut donc être appréciée du rez-de-chaussée de la maison. Faisant écho au rythme vertical du bois de pin, la maison est recouverte d’un bardage en bois foncé, transformant progressivement le volume dense de la maison en une véranda ouverte protégée par un revêtement en polycarbonate ondulé contre la pluie et le vent. D’abord conçu pour des raisons économiques, le véranda est devenu l’espace principal de la maison, où la famille aime se réunir.

JAVA est une agence d’architecture installée à Paris et composée de trois associés, Florian Levy, Alma Bali et Laurent Sanz dont l’objectif principale est de construire des architectures durables, économique et d’être efficace dans le choix de la matière et la mise en oeuvre.

« Cette maison individuelle destinée à une jeune famille, est d’abord conçue comme un projet d’accompagnement, qui à court terme doit permettre à la maîtrise d’ouvrage de redéfinir totalement son mode de vie. Pensé dans un premier temps comme une résidence secondaire dont la construction s’étalerait dans le temps, le projet s’est radicalement transformé en même temps que le projet de vie des clients qui ont choisi en cours d’étude de s’installer à plein temps et dans un futur proche sur la côte landaise, revoyant du même coup leur budget et leurs attentes. La maison se devait désormais d’être construite dans l’année et avec un budget réduit, adapté à leur nouvelle trajectoire professionnelle. Ceci nous a conduit à concevoir un projet économe en termes de temps de chantier et d’emprise au sol. Située sur un terrain boisé et en forte déclivité, le parti est d’interférer le moins possible avec le terrain, tant en ce qui concerne la topographie, que le paysage. Fondé sur la partie plane et supérieure du terrain, originellement peu plantée, le projet laisse en état de forêt la majeure partie du terrain, donnant à voir depuis les espaces de plain-pied les frondaisons de la forêt. Faisant écho à l’espace très vertical du sous-bois, le volume dense de la maison, présente un bardage sombre se délitant progressivement vers un espace semi-ouvert, protégé des intempéries par un bardage de polycarbonate. »

Photos: © Caroline Dethier

 


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !