Epilation homme : ce qu’il faut savoir sur l’épilation masculine

Epilation-torse-homme-comment-faire

Ces temps-ci, la tendance incite les hommes à se laisser pousser la barbe tout en prenant soin de leur pilosité corporelle. Longtemps considérée comme un tabou, l’épilation masculine s’est peu à peu démocratisée sous l’impulsion d’icônes de virilité telles que David Beckham ou Brad Pitt.

Les polynésiens ont la chance d’être moins velus que les européens, en particulier s’ils sont aussi d’origine asiatique. Mais pour peu qu’ils aient un ancêtre gaulois, britannique ou espagnol, ils peuvent alors développer une pilosité relativement fournie.

L’épilation masculine fait partie de notre quotidien

Le style « homme des cavernes » tend à disparaître au profit de l’homme soigné et soucieux de son apparence. Il emprunte désormais à la femme les produits de beauté et certains soins comme l’épilation. Un sondage récent démontre que les femmes préfèrent dans leur ensemble les hommes épilés ou en tout cas peu poilus, cette tendance est très nette chez les jeunes femmes. Mais qu’en est-il des hommes? 82% des hommes entre 15 et 25 ans, reconnaissent que l’épilation peut effectivement faire partie de leur quotidien, le chiffre baisse un peu pour les plus de 26 ans qui sont 65% à l’envisager ou à pratiquer l’épilation régulièrement.

En premier lieu viennent les raisons esthétiques. Les hommes ont envie d’avoir un beau corps et pour eux cela passe par l’enlèvement des poils qu’ils jugent disgracieux.La mode joue bien entendu un rôle important et celle-ci depuis quelques années a cédé aux canons du corps imberbe. L’hygiène est aussi l’une des raisons poussant à l‘épilation. Avoir un corps net est souvent plébiscité par les hommes. Ensuite arrive la séduction, et surtout la sensualité, en effet, les hommes apprécient de mieux ressentir les sensations que procurent les caresses sur une surface épilée.

Les sportifs et certaines professions connaissent un confort supplémentaire en étant épilés.

Florent Manaudou, Cristiano Ronaldo, David Beckham, Brad Pitt… Les idoles masculines d’aujourd’hui n’hésitent plus à passer par la case épilation, et à afficher leurs corps glabres sur les panneaux publicitaires. Forcément, ça fait réfléchir, surtout pour tous ceux qui complexent sur leur pilosité trop abondante. Pour la plupart, les hommes ont toujours pris soin de leurs poils de nez, de ceux des oreilles, ou de leurs sourcils disgracieux, mais le reste du corps reste une zone qui échappe le plus souvent au débroussaillage. Pour tous ceux qui veulent passer le pas, nous vous donnons zone par zone les clés pour vous épiler en toute sérénité.

Les aisselles

Pour les plus poilus, l’épilation des aisselles vient répondre à deux préoccupations : éviter les poils qui dépassent une fois les bras ramenés le long du corps et remédier aux problèmes de transpiration excessive, qui s’accompagnent généralement de mauvaises odeurs. En effet, les poils peuvent très vite devenir des nids à bactéries en cas de forte chaleur.

Pour se débarrasser de ses poils sous les bras, le plus simple est de recourir à la tondeuse, avec le sabot réglé à la hauteur voulue. Cela permet d’élaguer le terrain sans souffrir. Mais pour une véritable épilation, on recommande un petit coup de rasoir sous la douche ou le recours à une crème dépilatoire.

Le torse

Si arborer un torse poilu reste synonyme de virilité, une toison trop abondante peut se transformer en source de complexes. Franchement, qui a envie de ressembler à un singe ?

Là encore, il n’est pas nécessaire de tout ratiboiser. Le recours à la tondeuse suffit amplement, surtout qu’il en existe des modèles spécialement adaptés au corps masculin. Pour les plus tatillons, qui préfèrent un torse totalement lisse, il reste la crème dépilatoire, la cire, ou même l’épilation au laser pour un résultat définitif.

Le dos

Ah, les poils de dos… Les femmes détestent, les hommes aussi. Si vous êtes victime d’une pilosité dorsale surdéveloppée, ne réfléchissez pas trop longtemps : la seule solution est l’élimination totale.

Ici, pas besoin de passer par les cases tondeuse, rasoir, ou crème dépilatoire, il faut directement appliquer la manière forte : l’épilation définitive au laser ou quasi-définitive à la lumière pulsée. La première se pratique chez un dermatologue, alors que la seconde est réalisable dans les centres esthétiques, car elle n’est pas considérée comme une pratique médicale. À noter que ce paragraphe s’applique aussi aux poils de fesses, ou sillon interfessier comme cela est désigné dans les instituts de beauté.

Le pubis

Comme pour les aisselles, l’épilation du pubis peut répondre à des problèmes d’hygiène et de mauvaises odeurs. Mais le plus souvent, elle se fait par pur souci d’esthétisme. En gros, c’est une question de goût, qu’il s’agisse du vôtre, de celui de votre partenaire, ou des deux.

Dans cette zone hautement sensible, on ne peut que vous déconseiller l’utilisation du rasoir manuel, en raison du risque élevé de coupure. Le jeu n’en vaut pas la chandelle, sauf si vous êtes particulièrement habile et patient. Idem pour l’épilateur électrique, qui peut transformer votre séance d’épilation en supplice dans cette zone totalement inadaptée à son usage. Encore une fois, la tondeuse utilisée avec un sabot apparaît comme un outil efficace pour entretenir les poils pubiens sans tout raser. D’autant plus que la repousse des poils rasés dans cette zone ultra-sensible n’est pas des plus agréables. La crème dépilatoire se montre quant à elle très utile pour une épilation intégrale sans douleur, à condition de ne pas développer d’allergies. Et pour un résultat impeccable, il vous faudra demander de l’aide à un professionnel, que ce soit dans un centre esthétique pour une épilation à la cire ou à la lumière pulsée, ou chez le dermatologue pour la solution plus radicale de l’épilation au laser. En revanche, la lumière pulsée et le laser ne s’appliquent pas à la peau des testicules, en raison de son extrême finesse.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour gérer votre pilosité au centimètre près. Mais n’oubliez pas que de nombreuses femmes craquent pour une barbe de trois jours, donc ne rasez pas tout non plus. À vos tondeuses !


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !