Les effets néfastes de l’alcool sur votre peau !

les effets nefastes de l’alcool sur votre peau 1

Il est de notoriété publique que l’alcool n’est pas vraiment bon pour la peau. Et si vous aimez aller à l’happy hour après le travail, vous en avez probablement fait l’expérience.

La plupart d’entre nous connaissent de temps à autre des lendemains de fête où l’on se réveille avec visage est bouffi et déshydraté en plus des symptômes de la redoutable gueule de bois. Mais si les soirées arrosées font désormais partie de vos habitudes, voici ce que vous devez savoir sur l’alcool et votre peau.

Comment l’alcool affecte la peau

Nous savons tous que boire n’est pas forcément bon pour la santé. Mais quels sont les effets de l’alcool sur votre peau ? Pour répondre à cette question, nous devons examiner comment l’alcool affecte votre corps dans son ensemble.

Boire déshydrate votre corps
L’alcool est classé comme un diurétique. Cela signifie que chaque fois que vous buvez, votre corps évacue un surplus d’eau. Malheureusement, cela peut rendre votre peau terne et la priver de son hydratation au fil du temps.

Une déshydratation excessive due à l’alcool peut sembler anodine à court terme. Mais une peau chroniquement déshydratée vieillira et s’abîmera de manière beaucoup plus visible sur 10 ou 20 ans qu’une peau saine et hydratée.

Quel rôle joue le foie sur notre peau?

Votre peau reflète votre foie. Votre foie est l’usine métabolique de votre corps et produit l’énergie nécessaire pour soutenir les milliers de fonctions accomplies par toutes les cellules de votre corps. Par exemple, vos follicules pileux ont besoin d’énergie pour pousser des cheveux forts et brillants et les cellules de votre peau ont besoin d’énergie pour éliminer les toxines, se réparer et se régénérer. Votre cœur a besoin d’énergie pour pomper efficacement le sang vers votre peau afin de maintenir la production de collagène et oxygéner les cellules pour les protéger du vieillissement. Si votre foie ne fait pas son travail de décomposition efficace des toxines, elles doivent être éliminées de votre corps par d’autres moyens – dans de nombreux cas, elles sortent par la peau !

Quels types d’alcool sont les plus nocifs ?

Cocktails
Comme les cocktails contiennent souvent un mélange de boissons sucrées et d’alcool, ils peuvent être chargés en sucre – et tout ce sucre supplémentaire peut causer une réaction inflammatoire, un vieillissement accéléré et de l’acné.

De plus, le glucose et le fructose peuvent endommager le collagène de la peau d’une manière difficilement réversible pour votre organisme.

Donc, si votre peau vous préoccupe, évitez autant que possible les cocktails. En évitant ces boissons, vous pouvez réduire certains des effets secondaires négatifs de l’alcool sur votre peau.

Vins blancs
Si vous appréciez un verre ou deux de vin au dîner chaque soir, vous vous demandez peut-être dans quelle mesure : La consommation de vin fait-elle vieillir votre peau ?

Comme tout type d’alcool, le vin blanc doit être consommé avec modération, surtout si vous voulez garder votre peau en pleine forme. Et même si votre champagne préféré a un goût léger, il contient probablement une quantité importante de sucre.

En outre, les vins blancs peuvent provoquer des rougeurs sur le visage, et ont même été associés à la rosacée. Combiné aux effets déshydratants et inflammatoires de l’alcool, cela peut favoriser l’apparition de rides et d’autres problèmes de peau au fil du temps.

Liqueur foncée
Le bourbon et le whisky étant des alcools foncés et très forts, peuvent être la cause d’une peau horrible le lendemain (sans parler de la gueule de bois !).

Les liqueurs brunes contiennent des composés appelés congénères, qui, selon la théorie, provoquent des gueules de bois plus graves que les autres types d’alcool. Et ces gueules de bois peuvent rendre la peau encore plus sèche, rouge et gonflée que celle que vous avez l’habitude de voir après une soirée.

Comment protéger votre peau des dommages causés par l’alcool

Si vous aimez boire de temps en temps, connaître les effets de l’alcool sur la peau peut être décourageant. Heureusement, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour protéger votre peau des effets d’une nuit bien arrosée.

  1. Réduisez votre consommation d’alcool
    Si les effets de l’alcool sur la peau vous inquiètent, la meilleure chose à faire est de boire moins. En général, la modération est la règle d’or. Selon les centres de désintoxication, une consommation modérée correspond à un verre par jour pour les femmes, ou deux verres par jour pour les hommes. Mais selon votre propre cas, vous pouvez choisir de boire moins que cela.
  1. Restez hydraté
    Rester hydraté est essentiel pour se protéger des dommages causés par les effets de l’alcool sur la peau. Comme nous l’avons vu plus haut, l’alcool est un diurétique et peut vous dessécher. Voici quelques conseils pour lutter contre la déshydratation lorsque vous buvez :
  • Évitez de mélanger l’alcool avec de la caféine, car la caféine a également des propriétés diurétiques.
  • Buvez un verre d’eau entre vos boissons alcoolisées.
  • Consommez des sels minéraux le lendemain matin.
  1. Choisissez judicieusement votre alcool
    Les types d’alcool les moins nocifs pour la peau sont les boissons claires sans additifs, comme le gin, la vodka ou la tequila.

Il est important de noter que vous ne pouvez pas éviter complètement l’impact de l’alcool sur votre peau. Mais si vous choisissez de boire, réduire votre consommation, choisir le bon type d’alcool et boire beaucoup d’eau sont les meilleurs points de départ.

Que se passe-t-il pour votre peau lorsque vous arrêtez de boire ?

Sachant ce que l’alcool peut faire à votre peau, vous vous demandez peut-être : « Que se passe-t-il si j’arrête complètement de boire ? Ma peau va-t-elle retrouver son éclat ? »

Bien que les réponses à ces questions puissent varier d’une personne à l’autre, voici un aperçu général de ce à quoi vous pouvez vous attendre :

La première semaine
Au cours de la première semaine suivant votre dernière soirée arrosée, il se peut que votre peau soit encore sous le choc. Ne vous inquiétez pas trop, cependant : après cette semaine, votre peau commencera généralement à retrouver son éclat.

Pendant cette période, les rougeurs et les taches causées par l’alcool s’atténuent, et les cernes disparaissent à mesure que votre corps se réhydrate.

À long terme
Lorsque vous mettez fin à votre consommation d’alcool, vous réduisez l’inflammation chronique, la déshydratation et le stress oxydatif de votre organisme, ce qui se traduit par des changements significatifs pour votre peau au fil du temps.

Votre peau se réhydratera et aura un teint plus uniforme. De plus, les éruptions cutanées causées par les boissons riches en sucre commenceront à se dissiper. À long terme, vous verrez votre visage retrouver son éclat et de vitalité.

Malheureusement, si vous buvez beaucoup et depuis longtemps, certains dommages peuvent être irréversibles. Dans ce cas, essayez de réduire votre consommation d’alcool autant que possible pour aider votre peau à se régénérer.

Résumons les effets de l’alcool sur la peau

Alors, quels sont les effets de l’alcool sur votre peau ?

En bref, vous pouvez avoir des éruptions cutanées, une peau sèche et un vieillissement accéléré en raison de l’inflammation, de la déshydratation et du stress oxydatif provoqués par l’alcool.

Heureusement, réduire votre consommation d’alcool peut vous aider à limiter les dégâts. Gardez vos soirées mojito uniquement une fois par semaine (au lieu de tous les jours), et vous commencerez à voir votre peau retrouver un éclat sain et éclatant.

Les bons conseils pour protéger sa peau

1. Nettoyez votre visage après votre soirée et appliquez un bon hydratant à l’acide hyaluronique.

2. Appliquez une crème pour les yeux le lendemain matin

3. Pour réduire les rides, vous devez fournir à votre corps un bon antioxydant tel que le sérum de vitamine C pour aider votre collagène à récupérer.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !