Japon : L’ikigai, secret d’une vie longue et heureuse

Panari-Island-Aragusuku-Island-Okinawa-Japan

Qu’est-ce que Ikigai et pourquoi il est important que vous le sachiez ?

La culture japonaise a quelque chose de fascinant. Ce qui est particulièrement surprenant chez les Japonais, c’est leur longévité (les Japonais ont la plus longue durée de vie de toutes les races du monde), l’importance qu’ils accordent au travail d’équipe, aux relations sociales et à la responsabilité sociale, et leur régime alimentaire incroyablement sain.

Si vous demandez à quelqu’un la raison pour laquelle le Japonais moyen vit si longtemps, la réponse que vous recevrez probablement est « parce qu’il a une alimentation saine ». Et cette réponse est en grande partie correcte. Mais, en fin de compte, il se peut qu’il s’agisse plus qu’une question d’alimentation saine. Cela peut aussi être lié au fait que les Japonais croient et adhèrent à ce qu’on appelle « ikigai », qui signifie vaguement « raison d’être » ou « raison de se réveiller ».

Les Japonais prennent leur ikigai au sérieux et cela les motive de bien des façons. C’est un peu comme le mot « passion » . Il peut se rapporter à la carrière ou à la profession d’une personne, mais pas nécessairement. En fait, seulement un tiers environ des Japonais déclarent que leur ikigai est lié au travail qu’ils font.

Très souvent, les Japonais citent les relations sociales et les responsabilités comme leur ikigai. Par exemple, la génération plus âgée est respectée et très appréciée. Leurs opinions et leur expérience sont prises en compte par la société, ce qui leur permet donc de se sentir responsables des autres. En d’autres termes, leur vie a un sens.

Contrairement à l’Occident où nos passions prennent surtout en compte ce que nous aimons faire, ikigai consiste aussi à faire les choses qu’on aime, tout en privilégiant un groupe et en remplissant un rôle qui profite à l’ensemble de ce groupe. Beaucoup de Japonais font partie de groupes structurés appelés « moai » et ils considèrent que leurs liens avec ces groupes sont très importants dans leur vie.

L’ikigai d’un pêcheur peut être d’affiner son métier afin qu’il puisse aider à nourrir sa famille, son moai, la ville ou le village. L’ikigai d’une grand-mère peut être de transmettre la sagesse à la jeune génération. L’ikigai d’un chef cuisiner peut consister à préserver des recettes anciennes et à les transmettre afin que chaque nouvelle génération puisse profiter de la cuisine traditionnelle. Un homme qui dirige un orchestre pourrait citer cela comme étant son ikigai.

Il est intéressant de noter que de nombreuses recherches montrent que plus une personne prend sa retraite tôt, plus le risque d’un décès précoce est élevé. Cela pourrait être lié à l’inactivité et à la sédentarité. Cela pourrait aussi avoir quelque chose à voir avec la perte de sa « raison d’être », ou ikigai.

Certaines personnes en Occident comparent ikigai au bonheur, mais les deux ne sont pas synonymes. Ikigai fait référence à la recherche du bonheur et de la joie dans les petites activités quotidiennes. Plus précisément à la recherche de sens dans les petites choses de la vie. En fait, l’ikigai d’une personne lui donne une raison de vivre même lorsque celle ci est malheureuse ou déprimée temporairement. En d’autres termes, on peut encore expérimenter son ikigai pendant les périodes de difficultés ou de souffrance. Elle favorise la persévérance.

Comment trouver votre Ikigai ?

En un mot, votre ikigai est à la fois ce que vous savez faire,  ce que vous aimez et  vos valeurs. Lorsque ces trois facteurs sont concordants, vous avez probablement trouvé votre ikigai. Essayez de vous souvenir des moments ou vous étiez si absorbé par vos activités que vous en  perdiez la notion du temps jusqu’à oublier de déjeuner ou de dîner. C’est ce qu’on appelle souvent être dans le « flux ».

En accordant de l’importance aux tâches qui nous captive, vous trouverez votre ikigai et même approfondirez votre attachement à celui-ci. Vous constaterez que votre vie a plus de sens et est plus agréable. Ensuite vous pouvez passer à l’étape suivante qui consiste à intégrer davantage de tâches essentielles dans votre vie. En d’autres termes, il faut agir car cela ne se fera pas tout seul.

Cela implique aussi d’éliminer certaines choses qui ne sont pas en harmonie avec vos valeurs, pour lesquelles vous n’êtes pas doué ou que vous n’aimez pas faire. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous pouvez vous débarrasser de chaque tâche ou activité que vous n’aimez pas (certaines personnes n’aiment pas se brosser les dents, mais cela doit être fait de toute façon). Mais cela réduit le nombre de tâches qui n’ont pas de sens pour vous. Certaines personnes délèguent ces tâches « dénuées de sens » à d’autres pour gagner du temps pour celles liées à leur ikigai.

Un point important à noter est que, une fois que vous trouvez votre ikigai, il vous aidera à voir la situation dans son ensemble et à rendre même certaines actions plus significatives.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !