Les raisons pour lesquelles les probiotiques devraient faire partie de votre régime alimentaire

AdobeStock_334934694-1024×616

Les avantages des probiotiques pour la santé sont notamment l’amélioration de la santé intestinale. Des études ont montré qu’ils peuvent également aider à lutter contre la constipation, la tension artérielle, la santé de la peau, etc.

Pourquoi les probiotiques sont-ils bons pour vous ?

Vous avez probablement entendu parler des probiotiques et de leurs effets bénéfiques sur la santé, en particulier sur la santé digestive, mais de quoi s’agit-il exactement ?

Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques que l’on trouve à l’état naturel dans tout l’organisme et en particulier dans le système digestif. Ils sont parfois appelés « bonnes » bactéries, car ils contribuent à l’équilibre des bactéries intestinales. Ils protègent notamment contre d’autres types de bactéries à l’origine de maladies. Lorsque les « mauvaises » bactéries sont trop nombreuses dans l’intestin, les probiotiques peuvent aider à les combattre pour rééquilibrer l’intestin.

Il existe des milliers d’espèces de bactéries qui agissent comme des probiotiques.

L’une des plus courantes est le Lactobacillus, qui peut contribuer à soutenir le système immunitaire, à maintenir un taux de glycémie sain, à favoriser la digestion et à prévenir les infections causées par des champignons.

Une autre espèce, le Bifidobacterium, est souvent utilisée pour gérer les symptômes du syndrome du côlon irritable, tout en étant également bénéfique pour la santé mentale et le traitement de l’eczéma chez les nourrissons.

Les avantages des probiotiques pour la santé intestinale

Le système digestif abrite de nombreux types de micro-organismes, notamment des bactéries, des champignons et des virus.

Les probiotiques peuvent aider à stimuler la croissance des bonnes bactéries tout en protégeant contre les bactéries pathogènes. Ce mélange de micro-organismes est connu sous le nom de microbiote intestinal ou microbiome intestinal, et joue un rôle clé dans la santé du corps humain.

Optimiser la fonction intestinale en équilibrant les bactéries de votre système digestif

Le maintien de l’équilibre du microbiome intestinal permet un fonctionnement normal de l’intestin, alors que certaines modifications des bactéries intestinales peuvent entraîner des problèmes. Les probiotiques peuvent aider à maintenir un équilibre sain des bactéries dans l’intestin et à repeupler avec des bactéries saines après une perturbation du microbiome.

Par exemple, la prise d’antibiotiques tue un grand nombre de vos bonnes bactéries intestinales. Cela laisse la place aux mauvaises bactéries, aux virus et aux champignons pour se développer. La prise d’un probiotique pendant et après la prise d’antibiotiques est indispensable pour rester en bonne santé.

Réduire les symptômes de certains troubles digestifs

Les troubles digestifs comme le syndrome du côlon irritable peuvent être partiellement causés par des modifications des bactéries normales présentes dans l’intestin. Certaines recherches suggèrent que les probiotiques peuvent réduire la gravité des symptômes du colon irritable, notamment la diarrhée, la constipation, les ballonnements, les douleurs abdominales et les gaz.

Réduire la fréquence de la diarrhée

Si les causes de la diarrhée sont nombreuses, une modification des bactéries intestinales peut entraîner des selles molles. Les antibiotiques perturbent souvent l’équilibre du microbiome intestinal, ce qui entraîne une diarrhée liée aux antibiotiques et une perte des bonnes bactéries.

Les probiotiques peuvent réduire le risque de diarrhée associée aux antibiotiques chez les adultes âgés de 18 à 64 ans.

Maintenir et améliorer la santé de l’intestin

Le tube digestif est protégé par une fine (mais solide) paroi de cellules appelée barrière intestinale. Cette paroi permet aux particules bénéfiques (comme les électrolytes et l’eau) de passer des intestins à la circulation sanguine tout en empêchant les aliments partiellement digérés ou les particules pathogènes de passer.

Lorsque la barrière intestinale est endommagée ou enflammée, des protéines et d’autres bactéries peuvent passer à travers la barrière. Ce phénomène est connu sous le nom de perméabilité intestinale accrue ou de syndrome des intestins perméables.

Il est prouvé que la stabilité de la barrière intestinale peut être affectée par la génétique, le stress, la consommation d’alcool et peut être perturbée par une mauvaise alimentation et certains médicaments.

Une étude a montré que les suppléments probiotiques contribuaient à améliorer la stabilité de la paroi intestinale.

Réduire les gaz et les ballonnements

Les gaz et les ballonnements sont des problèmes digestifs courants. Les raisons possibles de ces gaz et ballonnements sont les suivantes : le déséquilibre du microbiome intestinal, la prolifération des levures et les intolérances alimentaires. Ils peuvent également être le signe d’une affection plus grave, comme le syndrome du côlon irritable. Les suppléments de probiotiques peuvent aider à rééquilibrer le microbiome intestinal et même à éliminer les mauvaises bactéries.

Autres avantages liés à la prise de probiotiques

La recherche continue de s’étendre sur les autres avantages de la prise de probiotiques, notamment l’amélioration de l’absorption de certains nutriments, la perte de poids et la santé du foi et du coeur.

Améliorer l’absorption des nutriments

Les probiotiques aident à maintenir les microbes bénéfiques dans l’intestin, ce qui favorise l’absorption des nutriments contenus dans les aliments. En particulier, certaines souches de Lactobacillus et de Bifidobacterium peuvent contribuer à améliorer l’absorption du fer, un micronutriment important pour la production de sang et le transport de l’oxygène dans le corps.

Favoriser la perte de poids

Le microbiote intestinal joue un rôle important dans la façon dont l’organisme extrait l’énergie (ou les calories) des aliments. L’intestin peut donc être un facteur essentiel de la perte de poids. Certaines recherches montrent que la prise de probiotiques peut entraîner une perte de poids.

Il est probable qu’une poignée de facteurs entrent en jeu, notamment la souche spécifique de probiotiques, la durée de la cure, l’âge, le sexe et le poids initial.

La relation entre l’intestin et le foie

En plus de la connexion entre l’intestin et le cerveau, l’intestin est également connecté au foie. Des perturbations de la paroi intestinale ou de la variété des bactéries présentes dans l’intestin peuvent entraîner une surcharge du foie et contribuer à des maladies du foie, comme la stéatose hépatique non alcoolique.

Aider à garder votre cœur en bonne santé

Le taux de cholestérol est l’un des facteurs d’une santé cardiaque optimale. Certaines recherches montrent que la prise d’un supplément de plusieurs souches de probiotiques peut contribuer à réduire le cholestérol.

COMMENT FAIRE UNE BOISSON PROBIOTIQUE ?

La fermentation la plus utilisée est souvent réalisée, à partir de grains de kéfir ou d’une souche de kombucha (maison bio, site en ligne) qu’il suffit de mélanger à du lait ou à de l’eau sucrée et des fruits, puis d’être patient (douze à vingt-quatre heures que le mélange fermente). Attention, elles se conservent en moyenne deux semaines au réfrigérateur.

•             Kéfir d’eau : une boisson pétillante proche de la limonade

On fait dissoudre 50 g de sucre non-raffiné dans 1 litre d’eau dans un récipient d’1.5 litre. On ajoute 20 g de grains de kéfir, une datte medjool dénoyautée, on couvre et on fixe à l’aide d’un élastique. On laisse fermenter 48 heures à l’abri de la lumière : l’eau doit être trouble, effervescente et sucrée. On filtre et on verse dans une bouteille. Dès que la datte remonte à la surface, c’est le signe que les bactéries produisent du gaz carbonique et que la boisson est prête. On retire la datte et on filtre la préparation pour récupérer les ferments pour une prochaine utilisation. Pour plus de pétillance, on transvase la boisson dans une bouteille en verre qui ferme hermétiquement et on laisse fermenter, à température ambiante une journée. Possible aussi de faire un kéfir au petit goût de paradis à partir d’eau de coco sans ajout de sucre ni de datte. Pour un kéfir d’eau à l’orange, on ajoute après cette première étape, le jus de deux oranges, on ferme la bouteille et on laisse fermenter 2 à 3 jours de plus dans un endroit sec et frais. Et on veille à libérer la pression en ouvrant brièvement une fois par jour.


Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !