Tendance : Les pantalons fluides

Le pantalon large est-il en train de devenir le « must have » de notre garde robe ? C’est la question qu’on pourrait se poser en voyant les derniers looks repérés sur la toile.

Incontournable dans les années 1950, le pantalon taille haute a traversé les décennies pour s’imposer comme un indispensable dans les années 1970 et 1990. Puis relégué au fond de l’armoire et largement détrôné par le pantalon taille basse ces dernières années, il revient pourtant en force, pour notre plus grand plaisir ! Chic et élégant, il est particulièrement avantageux pour la silhouette. Fini le petit ventre et les poignées d’amour qui passent au-dessus de la ceinture. Grâce à lui, le ventre est maintenu sans être serrée et la silhouette est plus élancée.

En toile, en flanelle, en lin, on le voit absolument partout. Et pour cause, il a envahi les collections de toutes les boutiques en vogue. Mais les tendances lancées par les marques de mode ne sont pas la seule raison de ce succès. Fluide et ample, le pantalon large a le mérite de mettre tout le monde d’accord : mince ou ronde, n’importe quelle femme peut se l’autoriser. Toutefois, quelques consignes s’imposent…

Si certaines filles osent le pantalon large orange pétant, la plupart des modèles repérés sont plutôt dans des couleurs sobres comme le noir, le gris, le camel, le blanc ou carrément en jean. Elles le portent taille haute, histoire d’éviter l’effet baggy qui tasse la silhouette, et relativement structuré. Droit, à pinces, avec une longueur ajustée, il reste très sophistiqué en dépit de ses airs négligés. Du coup, les modeuses n’hésitent pas à le féminiser avec des sandalettes ou un chemisier en soie. Certaines, au contraire, jouent à fond la carte du féminin-masculin en le portant avec une longue chemise ou un tee-shirt ample et des baskets pour une allure effortless assumée.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !