Les bons plans du P’tit Comptoir : Les Vins en fêtes

A beer-y good day (4)

Le mois de Décembre et ses plaisirs gourmands….Huitres, Foie Gras et autre Chapon farci….Crevettes de la Presqu’île, Veau à la Broche….que de choix qui s’offrent à nous en ces périodes festives, du choix oui mais que boire avec toutes ces bonnes choses ?

Nous avons le même rituel chaque année à la cette période : « …Vehi tu t’occupes des Huitres ?… », «…Flo tu nous fais ton délicieux Foie Gras en Terrine ?… », « Tea tu gères le poisson cru pour demain matin ? » Et la grande question «  …qui s’occupe des vins ??? » Sauf exception cela se passe souvent comme cela….savoir quels vins servir ….qui du vins blancs ou du vins rouges servir en 1er….comment ravir l’ensemble des invités ?

Une règle doit vous guider « Faire simple ! » vous ne deviendrez pas en quelques articles ou conseils un(e) sommelier(e) émérite capable de comprendre la complexité des accords mets et vins. Il est très difficile voir quasi impossible de satisfaire les gouts et envies de tous vos convives en même temps et sauf si vous décidez d’une thématique particulière (régions, couleurs, millésimes…) ne vous engagez pas sur des accords hasardeux qui pourraient transformer un moment convivial en Waterloo gastronomique… !

Il y a plusieurs solutions pour résoudre ce casse-tête annuel et sauf si vous disposez d’un sommelier à domicile (ce que je vous souhaite…) Nous sommes tous capables de choisir au mieux les vins qui compléteront ces repas de fêtes, pour cela les quelques conseils énumérés dans ces billets  pourront vous guider dans le labyrinthe des appellations, régions et provenances des vins proposés en Polynésie.

Une fois votre menu établi, je vous invite à suivre ces quelques règles élémentaires :

  • Nettoyer vos verres à l’avance…surtout ceux que vous ne sortez que pour les grandes occasions, rien de plus désagréable que de devoir changer l’ensemble des verres, alors que tout le monde est arrivé et attend les hôtes pour trinquer, et de se rendre compte que vos verres sentent le carton humide, le placard ou pire…le cafard… !
  • Avant de servir tous vos vins, goûtez-les ! Qu’ils s’agissent de grands crus classés ou d’une petite appellation, vous n’êtes pas à l’abri d’un incident technique. Le gout de bouchon étant le plus fréquent des problèmes rencontrés, il arrive parfois que celui-ci soit perceptible dès l’ouverture et de façon très prononcé auquel cas remettez le bouchon et ramenez le à votre caviste, si l’arôme de bouchon est léger, patienter quelques minutes et goûter a nouveau, il arrive que ce soit passager.
  • Les vins blancs et champagnes doivent être mis en cave ou au frais 12h avant le repas, il arrive trop souvent que ceux-ci soient « gérer » au dernier moment…avec le risque d’un champagne tiède ou d’un blanc à peine rafraîchi…cela aura une incidence directe sur l’aromatique des crus servis (manque de vivacité, arômes dissociés, lourdeur….).
  • Rafraîchir les vins rouges, n’oubliez pas que la température ambiante est plutôt élevée. Il est préférable de laisser un vin rouge prendre quelques degrés de température dans votre verre plutôt que de devoir le « glacer » et prendre la aussi le risque de le « casser » et ainsi passer à côté d’un joli moment par manque de préparation…

La mise en application de ces quelques principes sera la clef pour mettre vos repas ou soirées à venir sur de bons rails.

Dans mon prochain billet, j’aborderai le choix des Champagnes pour l’apéritif et début de repas…

Gourmands et Gourmets, à très bientôt

Le Ptit Comptoir Tahiti


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !