Hawaii va interdire les crèmes solaires nocives pour la faune sous marine

392751-blackangel

Le mois dernier, les parlementaires hawaïens ont adopté un projet de loi interdisant la vente et la distribution d’écrans solaires contenant de l’oxybenzone et de l’octinoxate, des produits chimiques considérés comme nocifs pour les récifs coralliens de l’océan. Les ingrédients peuvent potentiellement augmenter la sensibilité du corail au blanchiment, et jusqu’à 14 000 tonnes de crème solaire se retrouveraient dans les récifs coralliens chaque année.

L’oxybenzone et l’octinoxate sont deux des ingrédients les plus utilisés dans les écrans solaires chimiques – c’est-à-dire les écrans solaires qui utilisent des produits chimiques comme ingrédient actif. Les écrans solaires chimiques sont les produits couramment vendus dans la plupart des pharmacies et reposent sur une réaction chimique pour protéger la peau des rayons du soleil.

Ça nous a fait réfléchir : Si l’oxybenzone et l’octinoxate peuvent nuire au corail, que font-ils à notre corps ?

Les scientifiques sont inquiets.

Avant de lire plus loin, il est important de noter que les écrans solaires ne sont pas les seuls responsables des dommages causés au corail dans le monde. Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration, les principales menaces qui pèsent sur les récifs coralliens sont le changement climatique mondial, la pêche non durable et la pollution terrestre.

Mais les écrans solaires chimiques pourraient avoir d’autres effets nocifs. « Nous soulevons les préoccupations concernant l’utilisation de l’oxybenzone dans les écrans solaires depuis probablement au moins 10 ans « , a déclaré à la presse M.David Andrews, scientifique expérimenté qui travaille  pour l’organisation de la défense de l’environnement, notant que l’EWG recommande aux consommateurs de l’éviter dans la mesure du possible.

Selon l’EWG, l’oxybenzone a été détectée dans le sang de presque tous les Américains. Des études ont montré que l’oxybenzone peut avoir un impact sur le système endocrinien (les glandes de votre corps qui fabriquent les hormones), a dit Andrews, ajoutant que l’augmentation des niveaux d’oxybenzone chez les garçons adolescents a fait baisser les niveaux de testostérone. L’octinoxate peut avoir le même genre d’effet, a dit M. Andrews, notant qu’il y a moins d’études et moins de recherches pour appuyer ces allégations. Pour cette raison, une grande partie de la recherche se concentre sur l’oxybenzone.

M.Andrews a reconnu que les données probantes de ces études n’ont pas été concluantes à 100 %, mais a ajouté :  » Nous pensons que cela soulève suffisamment de préoccupations pour que cela soit évité.

« Nous pensons qu’il existe d’autres écrans solaires qui permettront d’éviter ce problème d’ingrédient », a-t-il dit.

C’est vrai ! Il existe sur le marché des écrans solaires qui utilisent des minéraux (généralement de l’oxyde de zinc et/ou du dioxyde de titane) comme ingrédients actifs. Ces écrans solaires sont appelés bloqueurs physiques ; en fait, ils empêchent les rayons du soleil de pénétrer dans la peau, par opposition à une réaction chimique comme les bloqueurs chimiques.

Une entreprise, All Good, fabrique des écrans solaires sans oxybenzone et d’autres produits chimiques potentiellement toxiques depuis des années.

« La science a montré que les absorbeurs d’UV (actifs chimiques) causent des dommages inutiles aux systèmes humains et aquatiques « , a déclaré Caroline Duell, fondatrice et PDG de All Good. « Il s’agit de toxines connues dont les études ont révélé le développement de cancers, de perturbations endocriniennes et reproductives et de mutations de l’ADN. Pour obtenir une efficacité optimale avec les écrans solaires, l’oxyde de zinc sans nanoparticules est la meilleure option. C’est un ingrédient minéral actif approuvé par la FDA et, à lui seul, il offre une protection sûre à large spectre contre les UVA/UVB ».

Mme Duell a également déclaré qu’elle espère que l’industrie des écrans solaires  » suivra la science et sera un chef de file dans la protection de notre peau contre les rayons nocifs tout en formulant ce qu’il y a de mieux pour la santé humaine et en aidant à préserver les écosystèmes critiques des bassins hydrographiques « .

 

Que disent les dermatologues ?

Il faut savoir que l’oxybenzone et l’octinoxate sont des produits chimiques approuvés par la FDA pour la protection contre les rayons du soleil. Comme le Dr Jody Levine, directeur d’un service de dermatologie :  » Selon la FDA, il n’existe aucune donnée définitive montrant que l’un de ces ingrédients est nocif pour notre santé.

Dr Jennifer MacGregor, dermatologue certifiée, est d’accord, affirmant que malgré certaines affirmations selon lesquelles les écrans solaires chimiques peuvent être mauvais pour la santé ou même causer le cancer,  » il n’y a aucune preuve basée sur de bonnes études scientifiques que c’est vrai « .

Selon Dr Levine, l’interdiction de la vente d’écrans solaires chimiques pourrait dissuader les gens de porter des écrans solaires, car ils pourraient être moins enclins à chercher d’autres solutions.

« C’est mettre un discrédit sur ces ingrédients et ces derniers sont nécessaires pour une protection à large spectre », a-t-elle dit. « Cela va exposer le public à un plus grand risque de cancer de la peau. L’exposition au soleil non protégée est le facteur de risque le plus courant de cancer de la peau. »

Les Docteurs Levine et Mac Gregor étaient d’accord sur l’efficacité des écrans solaires chimiques pour protéger notre peau du soleil et n’ont pas soulevé de préoccupations quant à leur utilisation. Cependant, ils ont tous les deux précisé qu’ils préfèrent utiliser un écran solaire physique (ce sont ceux qui contiennent des minéraux comme ingrédients actifs), notant qu’il offre une grande protection contre les rayons UVA et UVB, alors que tous les produits chimiques dans les écrans solaires chimiques ne bloquent pas les deux. Les bloqueurs physiques ont aussi tendance à être moins irritants pour la peau, selon les deux médecins.

Voici le type d’écran solaire conseillé.

La principale chose à retenir ici est de toujours porter un écran solaire lorsqu’on s’expose au soleil. C’est la règle no 1. Le choix du produit que vous utilisez dépend de vous, au moins jusqu’à ce que l’interdiction d’Hawaii prenne effet en 2021.

Mais si vous êtes toujours inquiet du fait que votre écran solaire peut endommager le corail dans les océans ou votre propre corps, optez pour un bloqueur physique qui vous protégera à la fois des rayons UVA et UVB.

La seule chose qui serait nuisible, a dit Dr M. Levine, c’est de ne pas utiliser suffisamment d’écran solaire ou de ne pas l’appliquer de nouveau tout au long de la journée.

Et comme l’a dit Dr Mac Gregor, « Bien qu’il n’existe aucune preuve que l’utilisation d’un écran solaire est nocif, il existe des preuves très bien établies que l’exposition aux rayons UV est associée au développement du cancer de la peau et que l’utilisation régulière d’un écran solaire atténue ce risque »


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !