En quelques mots, qu’est-ce que le Feng Shui ?

Le Feng Shui, on en entend beaucoup parler sans savoir précisément ce que cela signifie.

On se dit spontanément qu’il s’agit d’un « truc » ou d’une « croyance » qui permet d’apporter de la sérénité au sein de son intérieur…

Pour mieux comprendre, et – enfin – parler la langue du « ying et du yang », voici quelques explications :

Feng signifie vent et Shui l’eau. Les deux éléments indispensables à la vie. L’un est invisible, l’autre est visible.

Faire du Feng Shui, c’est observer tout ce qui nous entoure, éléments visibles et invisibles.

Atmosphère, air, configuration des murs, des cloisons, des portes et des fenêtres, les couleurs, les matières, les sons, les odeurs… Tout est porteur d’énergie.

Cela signifie qu’ils émettent des ondes, des forces qui entrent en résonance avec notre corps. Dans un environnement serein, apaisé, aux couleurs et à la disposition particulière vous vous sentez bien, vous êtes plein d’énergie, avez de l’inspiration, des idées nouvelles, créatives.

Dans d’autres lieux, parfois sans explication, vous vous sentez fatigué, avez envie de dormir, votre cerveau est au ralenti ou même vous n’avez qu’une idée en tête c’est de fuir le lieu pour vous réfugier dans votre endroit, dans votre refuge bien à vous.

Le Feng Shui est donc ultra important pour se sentir bien chez soi… Prête à sauter le pas ? Voici comment, à l’aide d’astuces simples, réorganiser et, surtout, optimiser son environnement.

  • Se fixer des objectifs

Comme pour tout, il est primordial de se fixer des objectifs à atteindre. Pour quelles raisons voulez-vous avoir recours au Feng Shui ?

Il peut avoir un impact positif sur l’harmonie, sur la vie de famille, sur le couple, sur l’apprentissage et l’épanouissement de ses enfants, sur le travail… En bref, il existe une pléthore d’objectifs, à vous de définir les vôtres.

  • Vérifier la circulation dans l’habitat

Il s’agit de se poser les bonnes questions en matière de Feng Shui. Circule t-on facilement chez vous ?

Est ce que les lieux de passage (couloirs, escaliers, portes) sont bien dégagés, ou bien devez-vous enjamber une montagne de bazar pour accéder aux différentes pièces ? Les portes s’ouvrent-elles et se ferment-elles de façon aisée ? Est-ce que vous vous cognez à chaque fois que vous passez dans le salon sur une commode, une armoire, un fauteuil ? Votre lit, vos assises (fauteuils, canapés…) sont-ils confortables ? Les portes de vos placards, les tiroirs s’ouvrent ils facilement ?

Aussi fou que cela puisse paraître, ces détails d’aménagement peuvent avoir un réel impact sur votre quotidien. Tout blocage a une incidence sur votre comportement, sur votre humeur, sur vos émotions… Il convient de rendre la circulation des individus simple et fluide.

  • Analyser les ouvertures

Pensez tout d’abord à votre entrée. Votre porte s’ouvre t-elle bien ? Est-elle en bon état ? L’entrée est le premier espace que vous voyez lorsque vous rentrez chez vous, il est important qu’il soit dégagé, clair et accueillant.

Regardez autour de vous… Vos vitres sont-elles propres ? S’ouvrent-elles correctement ? Celles-ci représentent les « yeux » de votre espace, après tout, ce sont elles qui laissent entrer la lumière, il s’agit d’en prendre soin. Si vos ouvertures bloquent ou ne s’ouvrent pas bien, si votre pièce n’est pas correctement aérée ou que l’atmosphère semble étouffante : l’agacement et le stress (inconscient) risquent de prendre le pas à la longue…

Organisez votre salon grâce au Feng Shui

  • Supprimez tous les objets en trop

Ceux qui vous encombrent, ceux qui, posés par terre cassent la perspective, et tous les autres objets qui prennent de la poussière sans faire preuve de leur utilité…

N’hésitez pas à déplacer les meubles pour qu’ils puissent retrouver une nouvelle jeunesse ! Mettez votre intérieur au vert pour plus de fraîcheur !

  • Ne sous-estimez pas l’importance des couleurs

Les couleurs influencent votre moral, le noir, le gris, les couleurs ternes et passées vous renvoient à votre propre fatigue, à vos soucis (ne parle-t-on pas de faire grise mine, de broyer du noir ?). Au contraire des touches de couleurs lumineuses et joyeuse apporte la gaité, la joie, vous permettent de voir « la vie en rose ».

Résultat ? Vous retrouvez votre énergie, vous vous sentez plus dynamique, plus joyeuse peut être même ! Il en va d’ailleurs de même pour les matières. La clé étant ici de privilégier la douceur, les matières flexibles (le parquet plutôt que le carrelage), bref tout ce qui peut appeler au cocooning chez soi ! Vous souhaitez privilégier une atmosphère qui fait appel au repos ? Misez tout sur les lumières tamisées. Vous souhaitez, a contrario, un intérieur dynamique ? Le vif et le lumineux sont vos meilleurs alliés.

  • Astuce supplémentaire

Vous pouvez animer et changer complètement l’ambiance d’une pièce, entrée, salon, chambre en jouant avec les accessoires déco : rideaux, tapis, coussin, dessus de lit, nappes, vaisselle, couvertures, plaid dont vous changerez au fur et à mesure des saisons en fonction de vos désirs, de vos envie et… Du moment présent !

Quels sont les faux-pas à ne pas commettre en matière de Feng Shui ?

Peut être de vouloir tout changer, de vouloir tout faire à la fois.

Listez ce que vous voulez changer et procédez pas à pas. Lorsqu’on souhaite tout faire à la fois, la tâche paraît souvent insurmontable et on laisse tomber.

Alors, commencez par une pièce, avec tout ce qu’elle comporte, de visible, d’invisible, de caché (intérieur des commodes, des tiroirs, des armoires) lorsqu’on procède ainsi on obtient de nombreuses informations sur ce qui facile et sur ce qui l’est moins.

L’énergie positive dégagée permet alors de continuer rapidement.

Le Feng Shui demande un peu d’organisation mais se réalise facilement et procure, à l’arrivée, tellement de félicité ! Alors, êtes-vous prêts à sauter le pas ?