Câlins : les bienfaits étonnants des câlins sur notre santé

intro-1516651379

On dit souvent que les hommes ne sont pas toujours fan de câlins alors que les femmes elles, n’en ont jamais assez, non ? C’est un peu cliché, mais  mais il y a une raison à cela.  Il se dit aussi que les femmes ont besoin de câlins après le sexe tandis que les hommes eux ont besoin d’espace.

Selon une théorie freudienne, les câlins rassurent les femmes sur le fait qu’elles ne sont pas abandonnées et les hommes, apparemment inconsciemment, s’éloignent pour éviter toute obligation de prendre soin de la femme ou de subvenir à ses besoins. Iiiirrkk !

Voici quelques-unes des choses géniales qui arrivent à votre corps lorsque vous vous câlinez.

Vous vous sentez plus heureux

Paul Zak est un expert de renommée mondiale dans le domaine de l’ocytocine, ou ce qu’il appelle la  » molécule des sens « . On attribue depuis longtemps l’ocytocine à l’allaitement ou l’accouchement. Cependant, cette hormone joue également un rôle important sur vos sensations. « Plus votre taux d’ocytocine est élevé, plus vous êtes heureux « ,explique Zak.

Des études prouve que non seulement cette hormone vous rend plus heureux, mais qu’elle joue également un rôle déterminant dans d’autres domaines – que ce soit la vie sociale, ou les orgasmes…et oui les filles !!

L’ocytocine est aussi une hormone assez facile à activer.  L’interaction avec d’autres personnes sur les médias sociaux comme Facebook entraîne des pics d’ocytocine, ou regarder un film romantique. Le toucher est cependant le meilleur type d’interaction. On recommande très précisément huit câlins par jour – minimum.

C’est l’heure des câlins !

Les câlins boostent votre immunité

Dans une étude sur plus de 400 adultes en bonne santé exposés à un virus du rhume, certains de ces adultes ont reçu des câlins pendant qu’ils combattaient la maladie. Ceux qui ont reçu des câlins ont été protégés contre le développement de l’ infection. Il semble aussi que plus on reçoit de câlins, mieux c’est. Ceux qui ont reçu plus de câlins se sont rétablis plus vite.

Donc, la prochaine fois que votre « chouchou » ne se laisse pas caliner, dites-lui simplement que c’est pour sa santé.

Votre libido augmente

Si vous avez limité les câlins à une activité strictement post-coïtale, vous ratez quelque chose. Le Dr Renee Horowitz, gynécologue-obstétricienne explique  : « Il y a… la libération de dopamine, une hormone exctitante qui augmente le désir sexuel. »

C’est vrai – les câlins peuvent en stimuler votre libido, alors il y a de bonnes raisons de vous blottir contre votre « chouchou » avant de passer aux choses sérieuses. Cela dit, la dopamine n’est pas le seul produit chimique qui agit pendant que vous faites des câlins. « Les câlins, les caresses et les jeux sexuels libèrent dans le cerveau des substances chimiques, comme l’ocytocine, qui créent un sentiment de bien-être et de bonheur « , a dit Mme Horowitz.

Y a-t-il vraiment une raison de ne pas se faire de câlins ?

Les calins réduisent l’anxiété

Si vous faites partie des personnes qui souffrent d’anxiété, rassurez-vous : le contact physique peut réduire votre anxiété sans aucun doute.

16 femmes ont été suivies au cours d’une étude réalisée par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (fMRI). On a dit à ces femmes qu’elles subiraient un choc électrique en tenant soit la main de leur partenaire, soit celle d’un homme anonyme, soit aucune main du tout.

Au cours de l’expérience anxiogène, les femmes qui tenaient la main de leur mari étaient moins stressées que les femmes qui tenaient la main d’un étranger ou qui ne se tenaient pas du tout la main. Il est intéressant de noter que plus un couple se tient la main, moins il est stressé.

Si un simple échange corporel est aussi efficace, imaginez le soulagement que procurerait un câlin. Mais pourquoi cette réaction corporelle ? C’est en partie à cause de l’hormone ocytocine qui est libérée lorsque l’on se touche la peau, comme le fait de tenir la main et de se faire câliner.

Il est donc prouvé que l’ocytocine réduit l’anxiété.

Votre tension artérielle baisse

Pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle, il est recommandé de suivre un régime alimentaire, de faire de l’exercice et, souvent, de prendre des médicaments. L’hypertension artérielle peut être très nocive pour l’organisme de nombreuses façons.

Elle gène la bonne circulation du sang et de l’oxygène vers votre cœur. En retour, vous pourriez développer de nombreuses pathologies telles qu’une maladie cardiaque ou une insuffisance cardiaque. Votre cœur n’est pas la seule chose affectée par l’hypertension, non plus. Votre cerveau, ainsi que vos reins, peuvent en souffrir.

De toute évidence, rien de tout cela n’est bon. Si vous voulez vous protéger davantage contre l’hypertension, il existe un autre antidote à essayer. Qu’est-ce que c’est ? Des câlins, bien sûr. Cela ne veut pas dire que vous devriez vous mettre à faire des câlins au lieu de prendre vos médicaments – pas du tout. Cependant, il existe un lien certain entre la réduction de la tension artérielle et les câlins, surtout chez les femmes.

59 femmes préménopausées ont fait vérifier leur tension artérielle avant et après avoir été embrassées par leurs compagnons. Le résultat ? La tension artérielle des femmes a chuté. De même, les taux d’ocytocine des femmes ont également augmenté. Plus les câlins sont fréquents, plus la tension artérielle est basse au repos. Plutôt cool, non ?

Votre rythme cardiaque ralentit

Les changements de la fréquence cardiaque ont également été surveillés dans le cadre de la même étude utilisée pour mesurer la tension artérielle avant et après l’étreinte. Tout comme la tension artérielle des femmes préménopausées a baissé, leur fréquence cardiaque a également diminué.

Dans une autre étude, des couples ont été divisés en deux groupes. Le premier groupe a reçu l’ordre de s’asseoir à côté de leurs partenaires et de se tenir la main. Par la suite, le groupe a également regardé un court extrait d’un film romantique, puis a serré leurs compagnons dans leurs bras pour une durée de vingt secondes. Pendant ce temps, le deuxième groupe n’avait pas d’interaction physique avec leurs partenaires. Ils se sont assis seuls et on ne leur a pas montré la vidéo romantique. Pendant tout ce temps, chaque personne de chaque groupe faisait surveiller sa fréquence cardiaque.

On a ensuite demandé aux deux groupes de parler d’un événement ou d’une situation stressante, car ce type de conversation fait normalement augmenter la tension artérielle et la fréquence cardiaque. Les résultats de cette expérience ?

Les couples du deuxième groupe, ceux qui n’ont eu aucun contact physique avec leur partenaire, ont connu une augmentation  de leur tension artérielle et leur rythme cardiaque a doublé par rapport à celui du premier groupe de partenaires qui s’étaient câlinés.

Les arguments en faveur des câlins – et du toucher physique en général – sont solides !

Les calins soulagent la douleur

Quand vous étiez petit, vous souvenez-vous de ce qui se passait quand vous tombiez ? Vous couriez vers votre mère pour lui montrer votre bobo ? Nul doute qu’elle a embrassé votre ecchymose, qu’elle vous a serré dans ses bras avant de vous renvoyer jouer. Voila ! Vous avez été guéri. C’est peut-être son instinct maternel qui l’a poussée à embrasser votre bobo. Toutes ces années, vous pensiez peut-être qu’un câlin de la part de vos parents n’avait qu’un effet psychosomatiques.

On a trouvé une explication scientifique. L’ocytocine, la substance chimique appelée « molécule des sens » est aussi connue sous un autre nom : « l’hormone du câlin ». Comme cette hormone est libérée par le toucher, elle porte bien son nom. Les chercheurs ont découvert une chose fascinante : « hormone câline » peut vous guérir. Ok, peut-être pas complètement vous guérir, mais ça peut réduire votre douleur, tout comme la caresse faite par votre maman vous a soulagé.  Le câlin est un doliprane naturel

Vous vous demandez comment cela peut être vrai ? Selon les chercheurs, les neurones responsables de l’acheminement de l’ocytocine dans vos veines stimulent également les cellules de la moelle épinière. En retour, ces cellules stimulées augmentent votre taux d’ocytocine et bam ! vous obtenez « un effet antidouleur ».

Incroyable. Ça veut dire qu’on devrait toujours demander à quelqu’un d’embrasser nos bobos !

Vous pouvez aussi câliner votre chien

Il existe une meilleure façon, sans doute plus sûre et moins risqué, de faire des câlins platoniques, c’est de caresser vos animaux domestiques. Souvenez vous, Zak recommande les câlins sans modération ? Il n’est pas facile de trouver un moyen de faire huit câlins en une journée, sans jeu de mots. La bonne nouvelle ? Zak veut que tu saches que les animaux domestiques comptent !

« Le lien propriétaire-chien est comparable au lien parent-enfant « , explique Takefumi Kikusui de l’Université Azabu au Japon. Des chercheurs japonais ont mesuré les taux d’ocytocine chez plus d’une vingtaine de « couples » de chiens et maîtres. Pendant 30 minutes, les participants ont parlé, caressé et regardé leurs animaux domestiques. Lorsque les chercheurs ont vérifié les niveaux d’ocytocine une deuxième fois, ils ont constaté que les personnes et les chiens qui se regardaient mutuellement avaient le plus souvent une augmentation d’ocytocine.

Fait intéressant, les chercheurs ont effectué une autre expérience au cours de laquelle ils ont divisé 54 chiens en deux groupes – un groupe a reçu un vaporisateur salin et l’autre a reçu de l’oxytocine par pulvérisation nasale. Le résultat ? Les chiennes qui ont reçu de l’ocytocine ont passé plus de temps à regarder dans les yeux de leurs maîtres, ce qui a ensuite augmenté l’ocytocine de leurs maîtres.

La leçon est la suivante : non seulement devriez-vous étreindre votre animal plus souvent, mais aussi prendre le temps d’établir un contact visuel, même si cela vous semble bizarre.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !