Que faire avant, pendant et après les repas de Fêtes pour améliorer la digestion

photo-1533777857889-4be7c70b33f7

Que devriez-vous faire une fois que vous avez vidé votre assiette (probablement plus d’une fois) et que votre estomac commence à vous faire mal comme s’il essayait d’échapper à votre corps ? Y a-t-il un moyen d’éviter le coma apparemment inévitable après un repas de Fêtes. Voici quelques remèdes pour faciliter la digestion.

Avant le repas :

Vous pensez qu’en vous privant de nourriture avant un repas des Fêtes, vous en profiterez davantage, mais lorsque viendra le moment de passer à table, vous aurez tellement faim que vous mangerez trop et beaucoup trop vite, ce qui provoquera des maux de ventre et d’estomac. Consommez plutôt un brunch riche en fibres, comme un bol de smoothie ou des flocons d’avoine,pour que votre système digestif continue de fonctionner.

Quelques heures avant le festin, allez surfer, faites un jogging ou une randonnée pour stimuler votre métabolisme et vous mettre en appétit. Invitez votre famille à faire une activité sportive. Votre estomac vous remerciera.

Pendant le repas :

C’est le moment que vous attendez depuis longtemps : les délicieux mets sont prêts, la boisson coule à flot et les couverts n’attendent plus que vous. Ce n’est pas parce que vous avez suivi les conseils qui précèdent le repas, que tout se passera bien.

Lorsque vous composez votre assiette, ne vous sentez pas trop obligé de manger les légumes. Oui, pour la toute première fois, vous avez la permission d’éviter les légumes. Si votre principale préoccupation est la digestion, les légumes peuvent en fait empêcher votre corps d’expulser ce que vous avez ingérer. Si vous avez décidé de faire honneur à la dinde et à la purée de pommes de terre sans aucune restriction, ne vous sentez pas coupable de ne pas vous servir en légumes.

La chose essentielle à faire pendant votre repas est de boire beaucoup d’eau. L’eau assure le bon fonctionnement de votre système digestif et peut également vous aider à vous sentir rassasié plus tôt, ce qui vous évitera de trop manger.

Après le repas :

Votre estomac fait des bruits que vous n’avez jamais entendus auparavant. Si vous en êtes là, voici quelques conseils de dernière minute pour arrêter ce terrible mal de ventre.

Buvez une tisane : le gingembre, la camomille et la menthe poivrée améliorent la digestion. Les boissons chaudes favorisent la digestion en général, donc si vous n’en avez pas sous la main, n’importe quelle tisane peut vous aider.

L’enzyme de papaye à mâcher peut aussi aider à favoriser la digestion.

Ne vous allongez pas pendant deux à trois heures après avoir mangé pour éviter l’indigestion et le reflux gastrique.

Découvrez comment aider votre système digestif dès le lendemain

Le lendemain matin :

Mangez de flocons d’avoine au petit déjeuner. Ils sont riches en fibres insolubles, ce qui aide à faire bouger les choses, si vous voyez ce que je veux dire.

Buvez beaucoup d’eau pour aider le corps à digérer et à éliminer les toxines. Les fibres insolubles ont besoin d’eau pour faire leur effet magique.

Le reste de la journée :

Mangez des aliments riches en fibres insolubles à chaque repas, comme des bâtonnets de carottes avec votre sandwich à la dinde (fait avec du blé entier, bien sûr).

Bougez-vous. Allez, bougez-vous. L’exercice stimule les intestins, ce qui fait bouger les choses. Un peu de transpiration aide le corps à traiter et à brûler les calories supplémentaires que vous avez consommées. De plus, une bonne séance d’entraînement aide à éliminer toute culpabilité que vous pourriez ressentir à l’idée d’avoir fait tant d’excès.

Ne buvez pas d’alcool le lendemain, surtout si vous en avez abusé la veille. Cela soulagera votre foie pendant qu’il tente de décomposer ce repas si riche en calorie.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !