Les « filles de l’air » ou Tillandsias, la nouvelle tendance de plante d’intérieur

8915-lead-air-plant

Vous n’avez pas de chance avec les plantes d’intérieur ou vous voulez quelque chose de nouveau ? Essayez une plante aérienne ! Ces plantes tropicales sont des épiphytes, ce qui signifie qu’elles n’ont pas besoin de terreau et ne nécessitent qu’un minimum de soins. De minuscules écailles sur leurs feuilles, appelées trichomes, absorbent l’eau et les nutriments directement de l’air, et aident même à protéger la plante de la chaleur du soleil. Les « racines » des plantes ne sont utilisées que pour s’accrocher et n’absorbent pas l’eau et les nutriments comme les plantes terrestres.

Décorer avec des plantes aériennes

Les tillandsias, appelées aussi « filles de l’air » sont parfaites pour les projets créatifs, les petits espaces de vie, et finalement donner aux jardiniers novices le droit d’être fier. Mettez-les dans des coquillages et des cavités en bois flotté, des boules de verre et des paniers en fil métallique, ou collez leurs racines sur des pierres ou du bois. Placez-les parmi vos plus grandes plantes d’intérieur, entre les feuilles ou autour de la base. Ils sont des compagnons idéaux pour les orchidées, les cactus et les broméliacées. Ou, il suffit de les placer sans ornement sur un rebord de fenêtre ou sur une étagère ensoleillée.

Lumière et température

Toutes les plantes aériennes sont originaires de climats tropicaux où il ne fait jamais froid et où il ne gèle jamais. Il est important de les garder à des températures agréables  et plus chaudes. Évitez de les placer près des  climatiseurs.

Les plantes aériennes ont besoin d’au moins quelques heures de soleil indirect et lumineux par jour. L’emplacement à quelques mètres d’une fenêtre orientée vers l’est ou l’ouest est idéal. Si vous les arrosez bien, ils peuvent être plus directement exposés au soleil et plus longtemps. Évitez les endroits faiblement éclairés.

Arrosage et fertilisation

L’apparence des feuilles de votre « fille de l’air » peut vous donner des indices sur la façon d’en prendre soin.

Les feuilles revêtues de poudre blanches, argentés à l’aspect poussiéreux indiquent des plantes de types xériques adaptées de climats ensoleillés et secs, où les précipitations sont moins fréquentes. Leurs trichomes recueillent le maximum d’eau lorsqu’elle tombe et l’utilisent pendant les périodes sèches. Ils n’ont besoin d’arrosage qu’une ou deux fois par semaine et peuvent tolérer plus de soleil.

Les feuilles lisses et brillantes sont plus courantes sur les types mésiques qui proviennent de forêts ombragées, humides et nuageuses, où l’eau est abondante. Ils ont des trichomes moins marqués et sont moins bien protégés contre le dessèchement et la chaleur du soleil. Ils ont besoin d’un arrosage plus fréquent.

L’eau que vous utilisez est importante. N’utilisez jamais d’eau distillée ! L’eau douce n’est pas bonne non plus à cause de la teneur en sel. L’eau filtrée, l’eau du robinet qui est restée assez longtemps pour que le chlore se dissipe et l’eau embouteillée sont toutes bonnes. L’eau de rivière et de l’aquarium fonctionne bien tant qu’ils ne sont pas surpeuplés de poissons.

Choisissez la méthode la plus pratique pour vous et vos plantes :

  • La brumisation est parfaite pour les plantes à l’intérieur des globes ou des présentoirs, et pour les personnes qui aiment le contact quotidien avec leurs plantes. Pulvériser trois à sept fois par semaine, selon le type de plante, et essayer de mouiller toutes les surfaces.
  • La douche est bon pour les plantes qui sont attachées au bois ou sur pied, ainsi que pour celles dont les feuilles sont denses ou très frisées et qui sont difficiles à vaporiser complètement. Plongez brièvement toute la plante dans une casserole d’eau ou un aquarium d’eau, ou placez-la sous un robinet d’eau courante. Utilisez cette méthode deux à quatre fois par semaine pour les types mésiques et une fois par semaine pour les types xériques.
  • Un bain aide à faire revivre les plantes sèches. Immergez toute la plante pendant 1 à 3 heures. Utilisez cette méthode une fois par semaine ou après une période de négligence.

Après l’arrosage, secouer l’excédent de façon à ce qu’il ne reste plus d’eau stagnante au centre. Laissez sécher les plantes dans un endroit bien aéré afin qu’elles ne restent pas mouillées. Arroser plus fréquemment dans les endroits climatisés, les climats chauds et désertiques, et moins fréquemment par temps frais et nuageux.

Une dernière chose à propos de l’arrosage de votre plante – Il est préférable d’arroser le matin que le soir. Les plantes aériennes absorbent le dioxyde de carbone de l’air la nuit au lieu du jour. Si la plante est humide, elle ne respire donc pas, à moins qu’elle ne puisse sécher rapidement la nuit, prévoyez des bains matinaux.

Tip : Lorsque vous « plantez », évitez de les enfouir dans de la mousse qui reste humide, ce qui peut entraîner la pourriture des plantes à l’air.

 


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !