#ipaddleforequality : évincées de la compétition Red Bull Heavy Water, les rideuses se mobilisent

La dernière campagne de protestation des femmes qui n’ont pas été autorisées à participer à l’édition Red Bull Heavy Water 2017 pour la deuxième fois.

Le Red Bull Heavy Water est l’une des compétitions de SUP des plus intenses au monde. La semaine dernière, le vendredi 20 Octobre, s’est déroulée une étape du Circuit APP World Tour 2017. Sur place, les 32 meilleurs athlètes hommes de SUP au monde s’y confrontent. Des conditions extrêmes, des vagues de plus de 3m de haut, un parcours ouvert de 12km débutant sur Ocean Beach et finissant vers le Golden Gate Bridge. Le Red Bull Heavy Water à San Francisco était supposé être une grand vitrine pour le SUP et c’était vraiment le cas. Mais, pour la deuxième année consécutive, les femmes n’y ont pas été conviées. La communauté féminine de SUP a donc protesté sur les réseaux sociaux contre cette forme de discrimination. En effet, des athlètes comme Annabel Anderson, Candice Appleby, Fiona Wylde et bien d’autres ont brandi des pancartessur lesquelles on pouvait lire «#ipaddleforequality» et les photos ont été affichées sur les médias sociaux afin de protester contre le fait de ne pas être inclues dans la course avec un Prize money d’environ 17 000 €. Une réponse de la part des organisateurs a été communiquée : « Les sponsors et les organisateurs de l’événement Red Bull Heavy Water ont discuté de la participation des participantes au Collectif des SUP au début du mois de septembre, lorsque l’événement a été annoncé. Mais aucun suivi au nom du Collectif des SUP n’a été fait. Red Bull et l’Association des professionnels de SUP espèrent voir une participation féminine dans le Red Bull Heavy Water en 2018 et les années suivantes. » Une déclaration assez floue qui laisse planer le doute.

Il est donc normal que les meilleures athlètes féminines de SUP restent insatisfaites. En effet, Annabel Anderson témoigne : « ce qui a été soulevé, c’est la question plus large que moi-même et d’autres femmes ont contestée pendant de nombreuses années. Ce n’est pas une question de compétence ou de performance, j’ai personnellement prouvé chaque année qu’une femme est capable de fournir une performance égale à celle des meilleurs hommes. » Nous espérons donc voir une compétition masculine ET féminine pour l’édition Red Bull Heavy Water 2018. Nous félicitons le gagnant de cette année, Casper Steinfath et tous les participants.

Source ; The Riderpost


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !