Mieux comprendre et arrêter le grignotage

compulsivef_femme

Vous devez déjeuner dans une heure à peine et pourtant votre estomac crie déjà famine. L’envie de grignoter se fait plus forte et il devient vraiment difficile de résister. Comment arrêter de grignoter et pourquoi avoir faim entre les repas ?

Pour comprendre le grignotage et l’envie de consommer des aliments entre les repas, il est important d’écouter son corps afin de ne pas confondre la faim avec la simple envie de manger sans en avoir vraiment besoin. Les envies de grignotage ont généralement tendance à se porter sur des aliments gras ou sucrés comme les pâtisseries ou le fromage, selon votre péché mignon.

Pourquoi ai-je envie de grignoter ?

Les causes du grignotage sont aussi différentes que nombreuses. Si pour certaines personnes, le grignotage est dû à de mauvaises habitudes alimentaires, le grignotage est parfois lié à une carence affective ou à une déprime. L’action de consommer de la nourriture permet alors de combler le vide et de chasser les pensées négatives.

Les envies de manger peuvent également être le résultat du stress, de la fatigue ou tout simplement parce que l’on a vraiment faim.

Le grignotage, une des principales causes de la prise de poids

Logiquement, le grignotage fait prendre du poids, sauf si l’on choisit des fruits et légumes sans sucre ni graisse ajoutés. Selon une étude de NutriNet-Santé , le grignotage ajouterait près de 500 kcal supplémentaires par jour au repas quotidien. Un chiffre alarmant qui favorise la prise de poids voir l’obésité. Régime et grignotage ne font pas bon ménage.

Comment arrêter de grignoter ?

Pas facile de changer ses habitudes alimentaires ! Essayez de trouver des astuces pour éviter le grignotage, voici quelques conseils :

PRENEZ UNE BOISSON AU LIEU D’UN EN-CAS
Buvez un grand verre d’eau, d’eau gazeuse ou de soda light, du café ou du thé. Nous avons perdu l’habitude d’être attentifs aux signaux de notre corps : nous pouvons confondre faim et soif. Faites le test, vous serez étonné ! Un grand verre d’eau peut être très satisfaisant et constitue un bon moyen d’arrêter de grignoter à un moment critique.

ARRÊTEZ DE GRIGNOTER EN VOUS ENTRAÎNANT À PENSER DE MANIÈRE RATIONNELLE Comptez jusqu’à 20 en vous demandant :  » Est-ce vraiment une bonne chose d’ouvrir de paquet de biscuit alors que je dois dîner dans moins d’une heure ? « . En essayant de remplacer nos pensées émotionnelles par des pensées rationnelles, nous pouvons aider à arrêter de grignoter entre les repas.

ÉVITEZ DE GRIGNOTER EN FAISANT AUTRE CHOSE
Votre estomac crie, alors faites-le taire en faisant autre chose qui vous oblige à vous concentrer. Écoutez votre musique préférée – et essayez de chanter, appelez vos amis, faites une promenade, sortez, bricolez, lisez un livre. En bref, ne vous approchez pas du réfrigérateur !

ARRÊTEZ DE GRIGNOTER EN AYANT DES MOMENTS DE DÉTENTE
Il est peut-être temps de mettre fin au cercle vicieux « Je suis contrarié, alors je grignote ». Avez-vous pensé à essayer le yoga ? Une thérapie de relaxation ? L’acupuncture ? Ce sont des exemples de techniques à apprendre pour gérer le stress et se sentir mieux au quotidien. Ce faisant, vous serez en mesure d’atténuer le besoin de grignoter lorsque vous vous disputez avec votre conjoint, lorsque vos enfants se comportent mal ou lorsque votre mère vous critique pour la dixième fois…

RAYEZ LES ALIMENTS DE TYPE SNACK DE VOTRE LISTE DE COURSES
Retirez de votre liste de courses tous les aliments que vous achetez et grignotez par habitude. Nous mangeons surtout ce que nous avons sous la main. Si ces snacks peu diététiques vous tiennent à cœur, achetez-les en petites quantités et de bonne qualité, vous ressentirez plus de plaisir en les mangeant. Pensez également à l’argent que vous économiserez en évitant d’acheter des snacks.

REMPLACER LES GRIGNOTAGES PAR DES ALIMENTS SAINS
Si vous vous sentez irritable ou si vous souffrez et que vous devez manger quelque chose, suivez les conseils suivants. Dans ce cas, vous devez gérer vos envies de grignoter. Souvent, ces grignotages sont des aliments rassurants faciles et rapides à manger et à préparer. Il faut donc contourner l’ennemi du grignotage.

Vous aimez les aliments salés ? Alors optez pour les radis, les cornichons, le surimi, les tomates cerises, les petites carottes crues, le chou-fleur cru, le concombre. Ce n’est pas aussi savoureux que de grignoter un paquet de cacahuètes le soir, mais votre ventre s’en souviendra.

Vous êtes plutôt un amateur de sucreries ? Mettez à disposition une corbeille de fruits à tout moment. Ils sont un peu plus caloriques que les légumes, mais ils sont pleins de fibres, de vitamines et ils sont frais. Grignoter une pomme est un moyen très compétitif d’arrêter de manger de la malbouffe. Et puis il y a les bons vieux yaourts à 0 % de matières grasses… mais n’en mangez pas plus d’un !

Si vous avez du mal à vous défaire de ces habitudes de grignotage, vous devriez consulter votre médecin, car elles peuvent être liées à des déclencheurs plus sérieux et entraîner des situations plus graves.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !