Comment calmer cette envie irrésistible de manger tout le chocolat ? ?

0e398ca7722f7de737b9b73503744945

On entre dans la période « Chocolat à tout va » et vous vous direz forcément que tout sera permis et que ça sera l’occasion d’en manger autant que vous voulez sans risque…FAUX ! le chocolat est un délice mais n’en abusez pas.

Voici comment vaincre les envies de chocolat (tout en continuant à l’apprécier !)

Vous pensez à manger du chocolat tout le temps ? Rassurez-vous, nous n’allons pas vous dire d’arrêter de manger du chocolat. Tout le monde sait que le fait de se priver de notre péché mignon ne conduit qu’au désespoir et à l’obsession. Le chocolat a sa place dans une alimentation saine et équilibrée, comme tout aliment.

Lisez ce qui suit pour apprendre à maîtriser ces envies sucrées et redécouvrir le chocolat comme il se doit.

« Ce n’est pas la fin du repas tant que je n’ai pas mangé du chocolat. »

Avoir envie de manger quelque chose de sucré après le dîner est une habitude que beaucoup d’entre nous ont depuis notre enfance. Il est donc naturel que notre cerveau soit programmé pour penser qu’un repas n’est terminé qu’après avoir mangé quelque chose de sucré.

Nos envies de sucreries après les repas peuvent être dues à ce qu’on appelle l’hypoglycémie réactive. Pour certaines personnes, le taux de glycémie diminue après un repas particulièrement lourd, ce qui entraîne des envies d’aliments sucrés.

Alors, essayez de….

Enlevez cette provision de chocolat de votre garde-manger ou de votre tiroir de bureau. Si il est facile d’accès, seule votre volonté vous permettra de résister à la tentation.

Remplacez le chocolat à la fin d’un repas par quelque chose de sucré qui est aussi bon pour vous. Savourez une mangue juteuse ou sirotez une tasse de tisane aromatisée.

Essayez d’aller faire une petite promenade après le dîner. Seulement 10-15 minutes peuvent être suffisantes pour vous distraire de votre envie de chocolat (et vous récolterez aussi de grands bienfaits pour la santé !).

« Je n’ai pas d’énergie et seul le chocolat m’en redonnera. »

La plupart d’entre nous a été dans cette situation : vous avez passé une mauvaise nuit, ou une matinée bien remplie au travail et puis soudainement il est 15h, vous avez un coup de barre. Alors, qu’est-ce qui va tout arranger ? Du chocolat, bien sûr !

Bien qu’il n’y ait rien de mal à s’offrir quelques carrés de chocolat de temps à autre, s’en servir pour augmenter son énergie et sa concentration n’est pas une bonne solution car l’effet sera de très courte durée.

A la place….

Recherchez des options énergétiques efficaces comme du fromage allégé sur des toasts complets, une poignée de noix croquantes ou un yaourt crémeux à teneur réduite en matières grasses.

« Je me sens triste et seul, et le chocolat me fait du bien. »

Si le chocolat est votre façon habituelle de faire face à vos émotions, essayez de comprendre pourquoi. Vous avez peut-être étiqueté le chocolat comme un aliment  » interdit « . Bien sûr, cela vous donne encore plus envie, et vous ne l’appréciez jamais vraiment. Ainsi, au lieu d’utiliser des pensées négatives comme  » Je ne devrais pas manger ceci « , commencez à reconnaître que le chocolat est quelque chose que vous pouvez apprécier. L’étape suivante est d’être attentif aux situations dans lesquelles vous le mangez.

En gardant cela à l’esprit…..

Au lieu de vous gaver de chocolat dans votre voiture ou en cachette, essayez une façon plus consciente de le manger. Commencez par une portion – il s’agit d’environ quatre carrés, ou une rangée.

Mangez-le lentement, en lui accordant toute votre attention. Ne le faites pas pendant que vous regardez la télévision ; concentrez-vous. Savourez de petites bouchées et appréciez ce moment. Vous serez peut-être surpris de voir à quel point vous êtes satisfait après avoir mangé cette petite quantité lentement et consciemment.

 

Quand seule la qualité fera l’affaire…..

Optez pour la qualité : un chocolat noir de bonne qualité

Petit paquet : Les chocolats emballés individuellement sont parfaits pour contrôler les portions. Il est facile de trop en manger lorsqu’il s’agit de tablette familiale.

Pour y parvenir : Au lieu de le garder à portée de main, rangez le chocolat au fond du garde-manger ou à une bonne distance de votre bureau. Rappelez-vous, hors de la vue, hors de l’esprit !

Une exception : Ne le gardez pas dans la maison comme aliment de base. Achetez-le uniquement pour les occasions spéciales.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !