Lionheart Design : Joanna transpose toute l’énergie artistique qui l’anime

Joanna-portrait-BW

L’art du dessin et de la peinture la passionne depuis son plus jeune âge.

D’origine taïwanaise, née en Nouvelle-Zélande, et aujourd’hui installée à Tahiti, Joanna nous raconte sa passion.

C’est naturellement qu’elle suivit une formation artistique, spécialement dans l’infographie, qu’elle peaufine depuis de façon autodidacte.

Et c’est ainsi qu’est né Lionheart Design. Joanna transpose sur tous supports toute l’énergie artistique qui l’anime.

Même si sa principale inspiration est la nature, elle aime explorer différents thèmes et varier son approche, ce qui lui permet de peindre des toiles exclusives à chaque fois.

Ia ora na, peux-tu te présenter à nos internautes ? Racontes-nous ton parcours…

Hello. Je m’appelle Joanna. Je suis australienne. Mes origines sont taïwanaises, mais je suis née en Nouvelle-Zélande. Je suis mariée, et mon mari est d’ici. On s’est rencontré en Australie, mais on a décidé de déménager à Tahiti en 2016. Avec mes compétences en infographie j’ai alors commencé mon entreprise Lionheart Design.

A quel moment et par quelles motivations as-tu été conduite à exprimer tes talents d’artistes ?

Je dessine et je peints depuis que je suis toute petite. Du coup je pense que la créativité était innée dans mon coeur, dès le plus jeune âge. À l’école, les matières créatives me donnait le plus de joie, et j’étais plutôt douée dans le domaine.

Alors j’ai décidé que l’art fasse partie intégrante de ma vie. C’était ma passion. Du coup à 17 ans je suis allé à l’université pour apprendre l’infographie. La motivation derrière mon choix était de pouvoir travailler en exprimant mes talents artistiques tout en ayant la possibilité de voyager !

Et maintenant j’habite à Tahiti et je fait ce que j’aime. C’était un bon choix.

Es-tu autodidacte ou as-tu suivi une formation ?

C’est un mélange d’apprentissage par moi même ainsi que d’un suivi de formation. Etant plus jeune je suis allée à un cours d’art et c’est à ce moment que j’ai appris comment dessiner de manière traditionnelle et technique. Plus tard à l’université j’ai appris les différentes facettes de l’infographie (branding, print design, web design, ….). Mais en fait tout les choses que je fait à la main (les fresques, la typographie et le hand-lettering) je les ai apprises de manière autodidacte.

As-tu croisé des personnes qui ont influencé ta créativité ? Des artistes ?

Je suis allée à une conférence créative (Semi-Permanent) quand j’étais à l’université. Il y avait plusieurs intervenants qui m’ont influencé. Surtout Gemma O’Brien, une typographiste d’Australie.

C’est elle qui m’a fait découvrir que la typographie est une forme d’art dans laquelle on peut se spécialiser.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Beaucoup de mon inspiration viens de la nature. J’aime bien tout les motifs que l’on peut trouver et c’est pour ça que l’on trouve des reflets de la nature dans mon travail. Je suis aussi inspirée par des artistes qui se spécialisent en lettering comme Dana Tanamachi et Gemma O’Brien.

Sur quels supports peux-tu décliner tes créations ?

Presque n’importe quel supports. Mon support préféré est de dessiner sur des murs.

Lorsque tu commences une création, as-tu une idée précise de l’aboutissement souhaité ?

En général, oui. Souvent il faut que je planifie le design avant la réalisation, surtout pour les grandes fresques. Mais quelque fois ça peut être différent. Par exemple, si je dessine sur une feuille, il peut y avoir une plus grande liberté créatrice. Il m’arrive de créer des designs au fur et à mesure, et les formes naissent sans forcément être prévues à l’origine.

Aujourd’hui, considères-tu qu’il est possible de vivre de l’art à Tahiti ?

Je pense que si tu es passionné, oui, c’est possible. Ce n’est pas facile, mais si tu as la motivation pour trouver des projets et de travailler dur, il y a beaucoup d’opportunités pour pouvoir vivre de l’art.

Enfin, quels conseils donnerais-tu aux jeunes polynésiens passionnés par l’infographie ou la typographie ?

On apprend en faisant, alors il faut continuellement s’entraîner et créer. Même si tu penses que ce que tu fait est mauvais, continue de t’entraîner pour devenir meilleur en typographie. Avoir une main habille n’arrive que par l’expérience. Et enfin, il faut analyser comment les professionnels créent, et s’en inspirer. De nombreux tutoriels sont disponibles sur internet.

Questions de fin d’interview :

Si tu devais te réincarner, que choisirais-tu ?

C’est marrant parce que j’en parlais avec mon mari il y a pas longtemps. Pour moi, ce serait soit un aigle ou un orque. Un aigle parce que l’idée de voler n’importe où et sans prédateurs, c’est magnifique. La même chose pour l’orque. Tu es la première dans la chaine alimentaire. Il y a no soucis haha. En plus j’aime l’océan et je pourrai voir la vie sous l’eau !

Une citation ?

Love to live, live to love.

Un mot pour finir ?

Hard work beats talent when talent doesn’t work hard.

Suivez Lionheart Design : lionheart-design.com, Facebook, Instagram


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !