Envie et jalousie : Quelle différence ?

Jalousie-envie-quelle-difference_width1024

La jalousie est l’un de ces démons qui prend très souvent le dessus sur les autres sentiments – la jalousie est irrationnelle, elle vous déchire et vous prend en otage. Beaucoup de gens vont même jusqu’à qualifier la jalousie d’émotion innée, instinctive et qu’il n’y à rien à faire pour y remédier.

Certaines personnes vont jusqu’à penser que la jalousie est un sentiment positif, parce que cela signifie que vous vous tenez à l’autre. Vous savez que vous êtes amoureux, dit-on, quand vous ressentez de la jalousie. Sans jalousie, la relation n’a pas d’avenir, l’étincelle de la passion n’existe pas et vous pouvez activer et désactiver vos émotions à votre guise…

Ces théories ne s’appliquent pas à tout le monde. Certaines personnes ne cèdent pas à la jalousie et essaient plutôt de canaliser ces émotions négatives. Cela représente une source d’espoir pour ceux qui ont tendance à devenir prisonnièrs de la jalousie : ce n’est pas un processus irréversible.

La différence entre l’envie et la jalousie

 

L’envie survient lorsqu’une expérience vécue par une autre personne vous tenterai bien. Mais ce sentiment ne conduit pas nécessairement à la jalousie, vous pouvez être jaloux de la situation de quelqu’un et faire cause commune avec lui. Par exemple, disons que l’un de vos amis est en très bonne forme grâce aux entrainements sportifs qu’il s’impose. Vous l’enviez, et ainsi vous décidez de le rejoindre et de suivre la même routine. C’est un exemple d’envie qui ne conduit pas à la jalousie, mais plutôt à une action positive et motivante.

La jalousie est différente ; c’est un état d’esprit plutôt négatif et régressif. La pensée jalouse est liée au souhait de priver ou de voir privé autrui d’un bien dont il bénéficie. C’est très différent de la simple envie, parce que dans ce cas, l’accent n’est pas sur le fait d’aller de l’avant, mais plutôt sur le fait de retenir l’autre personne. C’est pourquoi la jalousie peut être si destructive ; l’individu jaloux se permet de contrôler le plaisir des autres.

De petits sentiments de jalousie sont parfois compréhensibles, cependant lorsque la jalousie devient chronique et abusive elle devient aussi un véritable poison. Les personnes qui sont enclins à la jalousie doivent travailler sur eux-mêmes pour minimiser la récurrence de tels sentiments. Jalousie ne rime pas avec amour, bien au contraire.

Les causes de votre jalousie

La jalousie est issue d’un conflit avec votre inconscient. Elle vous renvoie directement à vos craintes, vos angoisses et votre insécurité. La jalousie résulte de la peur de perdre quelque chose ou quelqu’un qui vous appartient ou que vous pensez vous appartenir, à cause d’une tierce personne. Cette peur peut être réellement fondée, ou issue d’idées erronées. C’est pour cela que les personnes ayant été abandonnées et ayant subi des privations, notamment durant leur enfance, peuvent facilement développer de la jalousie. De plus, les personnes ayant une faible confiance en elles seront plus facilement soumises à la jalousie, car elles auront peur de ne pas être à la hauteur d’un enjeu et donc de le voir leur échapper.

Il est également vrai que la notion de propriété prédomine dans la relation amoureuse. Qu’il s’agisse de monogamie ou d’une version de la polygamie, les normes sociales nous dictent fortement ceci : relations intimes = relations de propriété.

Ensuite, il y a ces termes utilisés dans le langage pour désigner une relation : « Mon seul et unique », « jusqu’à ce que la mort nous sépare », « il est à moi ». Ces expressions évoquent la même rigidité et les mêmes restrictions qu’un « contrat ». Toutes ces normes et attentes ont une influence sur la façon dont nous nous orientons notre relation. C’est ainsi que l’on entretien la peur de perdre l’autre.

La réalité est que vous n’avez aucun contrôle sur les sentiments de votre partenaire. Malgré tous les débats sur la façon de « garder votre homme » ou d’ »empêcher votre femme de sortir », la rupture peut survenir à tout moment, et « mettre la bague au doigt » ou emménager ensemble n’empêchera pas cette éventualité.

Apprenez à maîtriser votre jalousie

Afin que la jalousie ne soit plus destructrice pour vous et au sein de votre couple ou de vos autres relations affectives, il est primordial de reprendre confiance en vous, entre autres en apprenant à vous aimer vous-même. En retrouvant cette confiance, vous pourrez relativiser la peur de perdre l’autre ou de voir les choses vous échapper. Ensuite, essayez d’être plus objectif afin de ne plus vous créer des perceptions éloignées de la réalité. Si la jalousie devient insurmontable, il peut éventuellement être conseillé d’entamer une psychothérapie (ou une thérapie de couple, le cas échéant) afin d’identifier la source de cette jalousie et de vous permettre d’y apporter des solutions.


Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Like us!

ou

Inscrivez-vous

à notre newsletter

Merci !